Vers une reconnaissance effective du statut de l’artiste

 

Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a présenté au conseil des ministres un projet de loi de Pays ayant pour objet de mettre en œuvre, en faveur de la communauté artistique, certaines propositions issues de la consultation Honorahu’a.

Lancée en juin 2014, cette opération a été l’occasion pour les acteurs du monde de la culture et des arts de formuler des propositions visant, dans le prolongement de la réflexion menée en 2009 lors des états généraux de la culture, à donner un nouveau souffle à notre politique culturelle. Ces propositions s’articulent autour de trois axes de réflexion que sont : la reconnaissance du statut de l’artiste, le soutien à l’économie de la culture et la valorisation du patrimoine immatériel.

Après l’adoption par l’Assemblée du Livre VI du code du Patrimoine, le présent projet de « loi du Pays » a pour objet de répondre à la demande des artistes concernant la création d’un statut qui leur est propre.

Cette reconnaissance du statut des artistes est un symbole fort, pour les artistes, mais également pour l’ensemble de la société. Elle corrobore les dispositifs de soutien prévus pour les titulaires de cette carte professionnelle, et notamment l’accès au dispositif d’aide à la création individuelle.

La liste des activités concernées par cette loi de Pays sera fixée par un arrêté. Cette loi de Pays sera complétée par une délibération « portant diverses dispositions en faveur de l’économie de la culture » qui institue un fonds pour la promotion de l’expression artistique et propose l’adaptation du dispositif métropolitain du « 1% artistique » pour les constructions publiques, qui visent à encourager la promotion de l’art et de notre culture au sein des constructions du Pays.

Cette reconnaissance des artistes permettra de les accompagner, de mieux les identifier, mais également de promouvoir un secteur dynamique et porteur. Elle n’est qu’un premier volet des mesures et travaux que le ministère souhaite mener pour accompagner le développement de l’économie culturelle en Polynésie française.

Ce projet de loi de Pays a été présenté au Conseil économique social et culturel le 28 octobre dernier, et tient compte de certaines des recommandations de la saisine, mais également des propositions des services et établissements culturels du Pays.

(Extrait du CM)

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close