Violences volontaires et braconnage à la Presqu’île

Il ébouillante son hôte à Afaahiti

Le 8 avril, trois couples passent l’après midi et la soirée ensemble à faire la fête en consommant de l’alcool. Avant de se coucher chez leur hôte à Afaahiti, un homme s’en prend à sa compagne pour un motif futile. Une des femmes présentes le rabroue et lui dit de se taire. Mécontent, il se rend dans la cuisine, fait chauffer de l’eau dans une bouilloire électrique, revient et en verse le contenu sur le matelas et le dos de la femme qui est couchée. Cette dernière est brûlée au deuxième degré sur 9 % du corps (ITT 10 jours ). Au terme de son audition par les gendarmes de Taravao, le mis en cause (37 ans) s’est vu notifier une convocation en justice pour le 19 mai 2016 devant le tribunal correctionnel. Il devra y répondre également de violences envers sa conjointe qui s ‘était interposée au moment des faits.

Tortue braconnée, matériel confisqué

Le 9 avril, les gendarmes de Taravao ont procédé à l’interpellation  d’un homme de 45 ans domicilié à Toahotu qui, la veille, à l’occasion d’une partie de pêche sous marine, a tué une tortue au fusil harpon pour ensuite la ramener puis la dépecer à son domicile en vue de la manger. Son matériel de pêche ainsi que la viande de tortue ont été saisis. Au terme de sa garde à vue, le braconnier s’est vu notifier une convocation de justice pour l’audience collégiale du tribunal correctionnel, le 27 septembre prochain.

Le scootériste perd le contrôle de son engin

Le 9 avril 2016 à 06h30 au PK 17+600 (RT1 Punaauia), un accident corporel de la circulation routière a implique une voiture et un scooter.  Le conducteur de la voiture circule en direction de Papeete lorsque il est percuté par un scooter venant du sens inverse qui s’est déporté sur la voie de gauche. Le conducteur du véhicule voyant le scooter arriver sur lui, klaxonne à plusieurs reprises sans effet. Le pilote du deux-roues (22 ans) qui était dépourvu de casque, a été pris en charge par le SAMU et acheminer vers le CHPF du Taaone.  Le conducteur de la voiture est indemne et présente un dépistage négatif.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close