Visite du haut-commissaire René Bidal à Moorea

Le haut-commissaire de la République, René Bidal, a effectué sa première visite officielle dans la commune de Moorea, ce mardi 23 août 2016. Il était accompagné de Raymond Yeddou, chef de la subdivision administrative des Iles du Vent et des Iles Sous-le-Vent et de Frédéric Poisot, directeur de cabinet.

A l’issue de la cérémonie de levée des couleurs à la mairie d’Afareaitu et le dépôt de gerbe au Monument aux morts de la commune, le représentant de l’Etat et le maire de l’île soeur se sont entretenus dans son bureau où celui-ci a pu présenter les grands projets et les travaux en cours de la commune, puis ils ont terminé leur rencontre par une réunion de travail avec le conseil municipal.Moo 3

Le tavana a notamment évoqué les dossiers de l’environnement, de l’assainissement et de la reconstruction du centre scolaire de Papetoai.

Le haut-commissaire s’est ensuite adressé aux élus en ces termes: « Moorea est la « soeur cadette » de Tahiti et cette filiation que renforce la proximité des deux îles a créé un destin commun et lié. Comme toutes les îles très touristiques, la prise de conscience environnementale est forte mais, à Moorea, elle est renforcée par la présence de centres de recherche mondialement réputés sur l’écosystème marin et corallien. Vous essayez de faire ce qui se fait de mieux en matière d’environnement et je vous en félicite. Moorea c’est aussi, avec les Australes, une des îles vivrières de la Polynésie, vous disposez d’une agriculture qui peut encore se développer et d’un pôle d’excellence avec le lycée agricole. De gros efforts ont été entrepris pour l’eau potable et l’assainissement ; ce sont des efforts importants qui sont très positivement perçus par les touristes. Enfin, le projet de reconstruction du groupe scolaire est certes cher, mais nécessaire car les bâtiments actuels sont très anciens et présentent des carences évidentes en termes de sécurité. La pertinence du projet est établie, et si vous augmentez votre part d’autofinancement, le CFL aura sans doute un regard très positif sur le projet, l’Etat que je représente y est en tout cas très favorable ».

Moorea 2

Moo4La délégation a également visité l’usine de Jus de fruits de Moorea qui fut créée en 1981 à l’initiative des planteurs d’ananas désireux d’exploiter la surproduction d’ananas de l’époque. Un premier pur jus d’ananas vit donc le jour en juin 1981 sous la marque ROTUI. Dès 1983, la société Manutea Tahiti, anciennement Distillerie de Tahiti Moorea, est créée pour diversifier la gamme et écouler les sur-approvisionnements en fruits. Depuis 2001, la société anonyme Brasserie de Tahiti, première industrie agroalimentaire de Polynésie française, est actionnaire majoritaire de l’entreprise Jus de fruits de Moorea. Depuis son intégration au groupe Brasserie de Tahiti dont le président directeur général est Jean-Pierre Fourcade, la société a développé sa production et modernisé son parc d’équipements.

L’entreprise travaille avec soixante planteurs et leurs équipes, ce qui représente près de 200 personnes engagées dans la filière ananas de Moorea. Par ailleurs, il faut savoir que l’usine Jus de fruits de Moorea est la première à avoir réalisé un bilan carbone en 2007

La délégation s’est également intéressée au groupe scolaire de Papetoai, actuellement composé de 5 classes maternelles, 9 classes élémentaires, un préau, un réfectoire et une cuisine. L’école élémentaire a été construite en 1969 et a fait l’objet de grosses rénovations en 1987, 1994, 1996 et 2006 au niveau de la cantine, des sanitaires et du gymnase. L’école maternelle a été construite en 1982 et a bénéficié de travaux de rénovation importants en 1996 et 2004 (préau et réfectoire).

Source: haut-commissariat

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close