Visite officielle de Lionel Beffre: quatre jours pour s’imprégner des Marquises

Une délégation conduite par le Haut-Commissaire de la République, Lionel Beffre, Marie Baville, directrice de Cabinet et Guyslaine Charier, chef de la subdivision administrative des îles Marquises, accompagnée de Myriam Abassi,  stagiaire de l’ENA ainsi que par l’adjoint du commandant de la gendarmerie pour la Polynésie française, le Colonel Christophe Veuille, et le Commandant de la compagnie des archipels, Lucien Li, s’est rendue à Hiva Oa, Tahuata et Fatu Hiva du 16 au 19 octobre 2014. En voici le compte-rendu rédigé par les services du haussariat
Première journée : Tahuata, le 16 octobre 2014
Reçue dans un premier temps à l’aérodrome « Jacques Brel » d’Hiva Oa par Etienne Tehaamoana, maire de la commune, et par l’administratrice des Marquises, Guyslaine Charier, la délégation a rejoint le port d’Atuona, pour embarquer à destination de Tahuata, première étape de la visite officielle.

TAHUATA 4

Accueillie sur le quai de Vaitahu par le maire de Tahuata et président de la Communauté de Communes des Iles Marquises (CODIM), Félix Barsinas, le Haut-Commissaire et sa délégation ont apprécié le beau spectacle de danses organisé par les enfants de l’école à leur intention. Le Haut-Commissaire et le maire ont ensuite procédé au dépôt de gerbe et au lever des couleurs, accompagnés par les nombreux enfants de la commune qui ont entonné l’hymne
national et les hymnes tahitien et marquisien.

TAHUATA 6

Une réunion de travail avec le conseil municipal de la commune a permis au Haut-Commissaire et à sa délégation d’analyser en profondeur les différents projets d’investissement de la commune et d’échanger sur des sujets aussi différents que la sécurité, le Contrat de projets ou le service civique.

Le Haut-Commissaire a ensuite visité Vaitahu, son église et son musée, riches du passé de la commune. Il a également rencontré les artisans et admiré la très grande qualité de l’artisanat local comme la sculpture sur os. Il a ensuite eu l’occasion d’échanger avec l’infirmière en visitant les locaux du dispensaire.

La délégation s’est ensuite rendue à Hapatoni, commune où l’Etat a récemment financé la rénovation de la toiture de l’école et la remise aux normes de son réseau électrique et où il va prochainement participer au financement du réseau d’eau potable du village.

Deuxième journée: Fatu Hiva, le 17 octobre 2014
Accueillie sur le quai d’Omoa par Henri Tueinui, maire de la commune, la délégation à laquelle s’étaient joints Teva Quesnot, administrateur du Pays aux Marquises et Philippe Wong, armateur de l’Aranui, a assisté au lever des couleurs à la mairie, après un chaleureux « mave mai », de la population.

FATU HIVA 1

Le Haut-Commissaire et sa délégation se sont entretenus avec le conseil municipal pour aborder les projets initiés par la commune, notamment la construction de la deuxième centrale hydro-électrique qui va la rendre totalement autonome en matière énergétique. C’est la première commune de Polynésie française à atteindre cette autonomie énergétique. L’Etat, le Pays, l’AFD et la commune ont contribué au financement de ce projet qui va permettre à la commune de Fatu Hiva de réaliser de substantielles économies.

Avant de visiter le musée de Fatu Hiva, le Haut-Commissaire a rencontré des artisans qui lui ont offert une démonstration de fabrication du tapa et de bouquets odorants, objets typiques du très bel artisanat de Fatu Hiva.

FATU HIVA 5

Après un déjeuner en compagnie des conseillers municipaux, la délégation a pris la route pour Hanavave. Sur le trajet, elle a visité les différentes installations réalisées par la commune en matière de traitement des déchets ou de captage de l’eau avec notamment la visite du mini-barrage.

Troisième journée: Hiva Oa, le 18 octobre 2014
Le Haut-Commissaire et sa délégation ont débarqué de l’Aranui à Puamau où ils ont été chaleureusement accueillis par le maire de Hiva Oa, Etienne Tehaamoana, et par le maire délégué de Puamau, M. Bertho Tuatekina.

Une réunion de travail s’est tenue à la mairie de Atuona, avec les membres du conseil municipal de Hiva Oa. Plusieurs projets importants de la commune ont été évoqués ainsi quel’organisation du festival des Arts des Marquises qui se déroulera en décembre 2015 à Hiva Oa.

Le Haut-Commissaire a saisi l’occasion de la visite des locaux de la Fédération d’entraide polynésienne de sauvetage en mer (FEPSEM) pour remercier les bénévoles pour leur implication et leur dévouement dans le secours en mer.

L’après-midi a débuté avec une réunion très importante pour l’archipel des Marquises puisqu’il s’agissait, en présence du Haut-Commissaire, du ministre chargé des activités du secteur primaire, Frédéric Riveta, de l’Amiral, commandant supérieur des forces armées en Polynésie française, M. Bernard-Antoine Morio De L’Isle, d’installer officiellement le comité de pilotage de l’aire marine protégée des Marquises et de lancer la phase de concertation.

HIVA OA 11

L’après-midi s’est achevée avec la cérémonie célébrant les 25 ans du Régiment du service militaire adapté (RSMA) des Marquises au cours de laquelle, après la prise d’armes, deux décorations et une lettre de félicitations ont été remises. Les jeunes du RSMA ont clôturé la cérémonie par un très beau défilé.

Quatrième journée : Hiva Oa, le 19 octobre 2014
Avant de reprendre l’avion pour Papeete, le Haut-Commissaire accompagné du maire de Hiva Oa, de l’administratrice des Marquises et du colonel de gendarmerie s’est rendu sur les différents chantiers réalisés par la commune suite aux intempéries exceptionnelles du mois de juin 2013 qui avaient occasionné de gros dommages. L’Etat, via le fonds de secours interministériel, a participé au financement de ces travaux et a ainsi permis que soient réparés deux routes et deux ponts sis à Atuona.HIVA OA 13

Ces quatre jours de visite officielle aux Marquises ont permis au Haut-Commissaire de découvrir les deux îles de Tahuata et de Fatu Hiva et d’échanger avec les élus et les acteurs économiques locaux sur de nombreux sujets importants. La population a accueilli très chaleureusement le représentant de l’Etat comme savent le faire les habitants de la Terre des Hommes.

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close