Voeux 2015: le message d’optimisme du haut-commissaire, Lionel Beffre

Tradition oblige, le haut-commissaire de la République en Polynésie française, Lionel Beffre, adresse également ses voeux à la population polynésienne pour l’exercice 2015.

Chères Polynésiennes et chers Polynésiens,

Je suis particulièrement heureux d’être à vos côtés et de pouvoir vous adresser tous mes vœux de santé, de réussite et de prospérité pour cette année 2015.

En cet instant, je n’oublie pas celles et ceux d’entre vous qui sont dans la peine ou qui vivent dans l’isolement, et je leur adresse mon total soutien. Je pense aussi à ceux qui sont touchés par l’épidémie de chikungunya à laquelle le Pays est confronté. L’action énergique des services de santé de la Polynésie française permet d’en limiter l’impact sur la population.

Je souhaite ce soir vous délivrer, au nom de l’Etat, un message d’optimisme, de confiance et de cohésion, à l’aube de l’année 2015.

Un message d’optimisme, car chacun de vous recèle une partie de la richesse et du dynamisme de ce territoire. Depuis mon arrivée en Polynésie française, il y a 16 mois, je suis allé à votre rencontre, à la rencontre des archipels, des îles, des communes, et de votre culture. Partout, j’ai fait la découverte de personnalités remarquables, de talents exceptionnels. Je salue votre énergie et vous encourage à persévérer dans vos activités et vos projets, en restant résolument engagés.

Un message de confiance, car la Polynésie française évolue dans un monde complexe où les difficultés existent, mais ne doivent jamais conduire à la résignation ou au fatalisme. Au contraire, ces difficultés sont autant de défis que nous devons savoir relever tous ensemble.

Un message de cohésion enfin, en ces temps difficiles. L’unité de toutes les Polynésiennes et de tous les Polynésiens, autant que la stabilité politique et institutionnelle, sont une véritable exigence, une condition nécessaire de la réussite collective, du progrès et de la prospérité.

En 2015, il n’y n’aura pas d’autre bataille à lancer que celle pour la croissance économique et l’emploi.

Je connais la mobilisation du président Edouard FRITCH, de son gouvernement, des représentants de l’Assemblée et de tous les élus du territoire, en particulier des maires, sur ce sujet central, qui reste notre préoccupation première.

Bien entendu, l’Etat continuera, en 2015, à soutenir la Polynésie française.

Afin de consolider les efforts réalisés par la Polynésie française pour le redressement des comptes publics et notamment des comptes sociaux, Madame la Ministre des Outre-mer vient de confirmer l’accompagnement par l’Etat du régime de solidarité territoriale, au titre du principe de la solidarité nationale au sein de la République.

L’Etat va également continuer à œuvrer en faveur du développement économique et de l’emploi, au travers de dispositifs contractuels, qui nous permettent de financer d’importants chantiers de construction, qu’il s’agisse de routes, de ports ou d’aéroports.

Avec le nouveau contrat de projets, nous renouvellerons dans quelques semaines avec le Pays un outil essentiel de partenariat, en y associant, pour la première fois, les communes.

Nous allons disposer grâce à des actions partagées du contrat de projets, de leviers innovants pour réaliser des investissements structurants, en associant tous les acteurs économiques et sociaux, porteurs d’avenir pour la Polynésie française.

Enfin, l’Etat s’attachera à assurer ses missions au service de la protection des populations, en matière de sécurité publique, de sécurité civile et de sécurité routière. L’action des forces de l’ordre dans ce domaine, nous a permis, cette année, de préserver 9 vies par rapport à 2013. C’est autant de familles qui n’ont pas été accablées par le drame de perdre un être cher dans un accident brutal.

Dans tous ces domaines, la mobilisation des services de l’Etat reste intacte, elle est même encore plus déterminée.

A l’aube de cette nouvelle année, je vous renouvelle mes vœux les plus chaleureux de bonheur au sein de vos familles et avec tous vos proches.

Bonnée année et Ia ora na ite matahiti api !

 

 

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close