Voilà comment fonctionne réellement El Niño (et pourquoi le millésime 2016 risque d’être un des pires de l’Histoire)

El Niño est un phénomène très étudié mais encore relativement mal compris. Pourtant une chose paraît acquise : la version 2015-2016 risque bien d’être dévastatrice.

Il possède un nom christique mais peut potentiellement ravager tous les continents du globe. Inondations en Indonésie, sécheresse en Ethiopie, feu de forêt au Pérou, pluies torrentielles aux Etats-Unis, mauvaises récoltes en Asie… Le coupable de tous ces maux? Le tristement célèbre El Niño (« le garçon » en espagnol, ou le petit Jésus). Ce dernier est un phénomène climatique régulier (tous les 2 à 7 ans), qui prend naissance dans les eaux équatoriales du Pacifique, et dont les conséquences sont parfois dévastatrices.  Il aurait nommé ainsi dans les années 1800 par les pécheurs péruviens qui constataient régulièrement l’émergence d’un courant anormalement chaud. Ce phénomène avait lieu aux alentours de Noël…comme la venue de l’enfant Jésus.

Cela faisait 5 ans qu’El Niño n’était pas réapparu. En 2014, les météorologues l’attendait, mais il n’avait pas daigné pointer le bout de son nez. Car s’il est particulièrement étudié par les scientifiques, El Niño reste pourtant relativement mal compris. Alors comment fonctionne-t-il concrètement ? Généralement, l’eau du Pacifique Est (sur les côtes américaines) est plus froide que l’eau du Pacifique Ouest. Cette différence de température est causée par les alizés, qui soufflent d’est en ouest, le long de l’Equateur. Ce faisant, ils entraînent les eaux de surface vers l’Océanie et l’Asie du Sud-est. En conséquence,  des eaux froides remontent des fonds marins du Pacifique Est pour remplacer les volumes transportés par les vents. Mais lorsque les alizés faiblissent, les eaux de l’Est ne remontent plus des profondeurs. Une vaste zone à l’ouest de l’Océan Pacifique, en zone tropicale, devient soudain anormalement chaude.

A LIRE AUSSI : El Nino : inondations, hausse des (…) lire la suite sur Atlantico

Voilà comment fonctionne réellement El Niño (et pourquoi le millésime 2016 risque d’être un des pires de l’Histoire)
Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close