Wall Street s’essouffle et finit en petite baisse

Wall Street a terminé la séance en petite baisse lundi, reprenant son souffle après une excellente semaine dans une journée sans grande actualité économique: le Dow Jones a perdu 0,17% et le Nasdaq0,05%.

Selon des résultats définitifs, l’indice vedette Dow Jones Industrial Average a cédé 31,13 points à 17.792,68 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 2,44 points à 5.102,48.

L’indice élargi S&P 500, très suivi par les investisseurs, a cédé 0,12% à 2.086,59 points.

Restés proches de l’équilibre tout au long de la séance, les principaux indices ont fini par s’essouffler alors qu’ils évoluaient encore en hausse en début d’après-midi.

Pour Michael Gayed, chez Pension Partners, après une « jolie série » de hausses, il pourrait juste s’agir d’une pause « qui permet de se reprendre ». Tous les indices avaient grimpé de plus de 3% la semaine dernière.

M. Gayed a également noté que pendant que les grands indices s’essoufflaient lundi, l’indice Russell 2000, regroupant des capitalisations bien plus modestes, s’affichait en hausse.

« Je soupçonne qu’on va voir un mouvement où on va délaisser les grosses valeurs pour se reporter sur les petites capitalisations, qui ont souffert d’une tendance baissière tout au long de l’année et pourraient essayer de se rattraper », a-t-il dit.

Par ailleurs, il a noté que le marché était déjà très calme avant la fête d’action de grâce (Thanksgiving) jeudi, jour férié aux Etats-Unis.

Enfin les investisseurs ont dû prendre en compte deux indicateurs décevants: le ralentissement des reventes de logement, qui n’ont pas pu garder en octobre le rythme très vif trouvé en septembre, et le ralentissement de l’industrie manufacturière aux Etats-Unis mesurée par l’institut Markit.

Pour autant, le marché qui a suivi de loin la tendance baissière des Bourses européennes n’a pas vraiment de raison de revenir sur la forte hausse enregistrée la semaine dernière, a estimé Art Hogan, chez Wunderlich Securities.

« Les deux choses dont nous nous réjouissions la semaine dernière sont toujours vraies », a-t-il noté, évoquant « le consensus qui se forme sur la perspective d’une hausse des taux d’intérêt par la Réserve fédérale, et la situation de la distribution qui est apparue meilleure que la semaine précédente ».

Le marché obligataire était en petite hausse. Le rendement des bons du Trésor à dix ans s’affichait à 2,251%, contre 2,264% vendredi soir, et celui des bons à 30 ans reculait à 3,005% contre 3,018%.

Wall Street s’essouffle et finit en petite baisse
Source: Yahoo Économie

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close