Xi Jinping promet d’ouvrir encore d’avantage l’économie chinoise

Lors du congrès du Parti communiste, Xi Jinping a assuré que la Chine « ne fermerait pas ses portes ». Mais ses partenaires commerciaux dénoncent toujours son protectionnisme.

Alors que le congrès quinquennal du Parti communiste chinois (PCC) doit lui offrir un nouveau mandat de cinq ans, le président Xi Jinping a assuré ce mercredi que l »’économie chinoise « ne va pas fermer ses portes au monde » mais au contraire « s’ouvrir encore davantage ».

LIRE AUSSI >> Avec Xi Jinping, la présidence chinoise montre enfin ses muscles

« L’ouverture nous amène le progrès, la fermeture nous ramène en arrière. La Chine ne va pas fermer ses portes au monde, mais s’ouvrir encore davantage », a-t-il affirmé tout en promettant un traitement « équitable » aux entreprises étrangères présentes dans le pays le plus peuplé du monde.

Le régime « protégera les droits et intérêts légitimes des investisseurs étrangers et toutes les entreprises enregistrées en Chine seront traitées sur un pied d’égalité et équitablement », a-t-il insisté, avant de s’engager à « développer un nouveau modèle commercial et industriel » pour le géant asiatique.

Le protectionnisme de Pékin reste une réalité

Déjà, en janvier 2017, devant le Forum économique mondial à Davos, Xi Jinping avait surpris en se faisant le chantre de la mondialisation et de ses bienfaits, assurant que la Chine « garderait ses portes grandes ouvertes » face aux apparentes tentations protectionnistes aux États-Unis.

Mais Pékin reste volontiers accusé de protectionnisme larvé par ses partenaires commerciaux, Washington et Bruxelles en tête, et les entreprises étrangères opérant dans le pays déplorent toujours de graves discriminations face aux groupes locaux.

LIRE AUSSI >> L’UE appelle la Chine à rouvrir ses frontières au camembert et au roquefort

Les entreprises européennes « sont lassées de ces promesses, connaissant bien cette litanie d’engagements (…) jamais matérialisés », se lamentait en septembre la Chambre de commerce de l’UE à Pékin, exhortant le régime communiste à « supplanter les mots par des actes concrets ».

Les firmes étrangères sont interdites d’accès à plusieurs secteurs, et dans d’autres, elles doivent impérativement s’a…Lire la suite sur L’Express.fr

VIDÉO. Xi Jinping promet d' »ouvrir encore davantage » l’économie chinoise

Avec Xi Jinping, la présidence chinoise montre enfin ses muscles

Pékin ordonne la fermeture des entreprises nord-coréennes en Chine

VIDÉO. En Chine, ce temple de 2000 tonnes est déplacé par manque de place

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close