Fatigué de la grève, un médecin refuse de soigner les salariés de la SNCF

« En raison d’un mouvement social du Dr Henri Robin, il ne recevra ce jour aucun salarié de la SNCF ». Cette phrase, placardée dans le cabinet d’un chirurgien orthopédique de Pontault-Combault (Seine-et-Marne), n’a pas été appréciée par tous ses patients.

Il fait désormais l’objet d’une plainte devant le Conseil départemental de l’Ordre des médecins, rapporte le Dauphiné.

Il invite les salariés à se rendre à l’hôpital.. en transports en commun

Début avril, ce médecin de 57 ans en colère contre la grève des cheminots décide d’afficher ce message dans son cabinet, au moment où commence la grève des salariés de la  SNCF contre la réforme ferroviaire entreprise par le gouvernement.

« En cas d’urgence, le médecin, lui-même usager des transports en commun franciliens, invitait les cheminots à se rendre à l’hôpital privé de Nogent-sur-Marne, en prenant le RER E puis le RER A, malgré « 1 RER sur 3 », un trajet qui prendrait, en raison de la grève, « environ trois heures « , peut-on lire dans la salle d’attente de son cabinet.

« Le cul sur une chaise »

Un affiche un brin humoristique que le spécialiste assume entièrement: « C’est une très bonne affiche qui dit bien les choses. Bien sûr, je ne refuse pas de patients. Mais il se trouve que je n’ai pas eu un seul cheminot depuis le début de la grève », s’est-il justifié vendredi auprès du Quotidien du médecin.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close