Galériens sur des bateaux français

Andy* en a assez. Ce marin malgache est entré en rébellion contre l’esclavage moderne dont il s’estime victime de la part de son employeur français, l’armement Enez, basé à La Réunion.

Auprès du procureur de la République de l’Ile, il vient de déposer une plainte visant cette entreprise, ainsi que la société malgache Extramar, pourvoyeuse de main d’oeuvre pour les navires. Deux autres matelots ont décidé de se joindre à sa démarche, appuyée par la CFDT.

Les accusations que portent ces hommes sont lourdes: mise en danger de la vie d’autrui; rémunération insuffisante; conditions de travail et d’hébergement indignes. « Cela fait tache dans un département français! » s’emporte un responsable syndical local.

Salaire mensuel: 48,50 euros

Voilà plusieurs années qu’Andy trime sur les bateaux d’Enez, qui pêchent le thon et l’espadon dans l’océan Indien. « Il n’y a pas de travail à Madagascar, confie-t-il. Ou très mal payé. » Pourtant, la politique salariale de l’armateur ne fait pas rêver… Les marins malgaches reçoivent un salaire fixe mensuel de 48,50 euros, versé par Extramar. Auquel s’ajoute une kyrielle de primes payées, elles, par leur patron français. Au total, ils estiment toucher 350 à 400 euros net par mois – soit bien moins que le salaire minimum fixé par l’Organisation internationale du travail (OIT) à 614 dollars, soit 523 euros. En outre, ce maigre pécule inclut le « vivre à quai »: 7 euros par jour pour la nourriture et les dépenses du quotidien. « C’est scandaleux que cette somme soit considérée comme une prime, s’emporte un bon connaisseur du secteur. Les hommes sont censés être nourris et logés par l’armateur! »  

Sébastien Camus, le président du groupe Réunimer, auquel appartient l’armement Enez, réfute ces accusations. « Dans notre contrat avec Extramar, une clause nous engage à vérifier que le montant total payé aux marins est bien supérieur à celui fixé par les conventions internationales, souligne-t-il.

Source: Yahoo Actualités

Télécharger l'article en PDF

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close