mar. Juil 23rd, 2019

10 milliards d’euros de cadeaux aux plus modestes…mais comment financer ?

Passé le soulagement général après l’allocution d’Emmanuel Macron, un cadre du groupe LREM s’interroge : “Le président de la République a parfaitement bien joué. Il a éteint les oppositions, mais c’est peut-être une victoire à la Pyrrhus. On s’expose à un concours Lépine dans la majorité.”

Avec un trou pour les finances publiques d’au moins 10 milliards d’euros (environ 120 milliards de Fcfp), les députés rivalisent déjà de propositions pour financer les gestes d’Emmanuel Macron en direction du pouvoir d’achat. Au risque de la cacophonie ou, pire, de la division.

En dehors des 3%

“On finance au moins la moitié par des économies”, promet, soucieuse de limiter les déficits, Amélie de Montchalin, première vice-présidente du groupe LREM. Les députés macronistes ne sont pas sur la même ligne concernant les critères de Maastricht. Sans économies ou recettes supplémentaires, les 2,8% initialement prévus pour le déficit public en 2019 pourraient allègrement dépasser la barre des 3%. Avec à la clé de la vaisselle cassée à Bruxelles et un alourdissement de la dette nationale.

“On ne peut pas se permettre d’être en dehors des 3%, met en garde le député LREM Jean-François Cesarini. Même Matteo Salvini en Italie a dû rentrer dans les clous et présenter un budget propre sous la pression des marchés financiers.” La plupart de ses collègues sont plus nuancés. “Il ne faut pas abandonner la règle des 3%, estime Jean-François Mbaye. Mais il faut pouvoir la mettre en stand-by quand on est en état d’urgence économique et social, le temps de rétablir la situation.”

A condition de ne pas trop se fâcher avec les partenaires européens, laisser filer le déficit pendant un an reste la solution la plus consensuelle. “On va travailler à rester sous les 3%, promet Jean-Baptiste Djebbari. Mais si on est temporairement à 3,1 ou 3,2%, ce n’est pas un drame.”

Haro sur le CICE ?

“Nous devons veiller à ce que la dépense publique soit maîtrisée”, a rappelé Édouard Philippe pe…Lire la suite sur L’Express.fr

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :