mer. Juin 19th, 2019

Les policiers en ont ras le casque!

Pour calmer la colère des policiers, le gouvernement propose d’offrir une prime de 300 euros aux forces de l’ordre mobilisées depuis un mois face aux “gilets jaunes”.

 Elle devrait bénéficier à 111 000 fonctionnaires, pour un coût total d’environ 33 millions d’euros. Mais cette première mesure, qui figure dans un amendement déposé mardi 18 décembre dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances 2019, ne convainc aucun des syndicats de police contactés par franceinfo.

“On l’a toujours dit : on ne veut pas d’une prime au martyr”, lâche Frédéric Lagache, secrétaire général adjoint d’Alliance. “Ce n’est pas ça qui va régler la situation. Les collègues ne vont pas se satisfaire d’une prime de 300 euros ; 300 euros, ça ne va pas leur suffire.” “Ce n’est pas suffisant”, confirme Yves Lefebvre, secrétaire général d’Unité SGP Police-FO. “On n’est ni à vendre ni à acheter. On demande une augmentation de 110 euros par mois pour tous les gradés et les gardiens de la paix. Et il y a aussi entre 21 et 23 millions d’heures supplémentaires à payer.” Un serpent de mer.

“Ce n’est pas réductible à ça”

Patrice Ribeiro, secrétaire général de Synergie-Officiers, affiche la même fermeté : “Ce n’est pas avec cette prime que le malaise s’apaisera. Ce n’est pas réductible à ça. Nos revendications ne sont pas uniquement sur le pouvoir d’achat. On demande avant tout de pouvoir exercer notre métier dans de bonnes conditions. On a (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :