lun. Avr 22nd, 2019

Les Urgences de l’hôpital Lariboisière en surchauffe

“Le service [des urgences] est en surchauffe permanente. Les syndicats alertent en permanence en disant qu’il va y avoir un drame, malheureusement c’est ce drame-là et je crains que ce ne soit ni le premier ni le dernier”, a réagi mercredi 19 décembre sur franceinfo le médecin urgentiste Gérald Kierzek, après la mort d’une patiente à l’hôpital Lariboisière à Paris.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête après le décès inexpliqué de cette femme retrouvée morte mardi matin, presque 12 heures après son admission aux urgences de l’hôpital Lariboisière.

“Moi, je voudrais avoir une pensée pour la famille et pour les équipes. Pour la famille, parce que c’est terrible d’arriver aux urgences et d’apprendre qu’une dizaine d’heures après la patiente a été retrouvée [morte]. Et puis, pour les équipes que j’ai eues tout à l’heure au téléphone, qui sont là aussi dans une situation terrible parce que ça fait des mois et des mois que ce service est en surcharge”, a expliqué Gérald Kierzek.

Les urgences fonctionnent “au double de leur capacité”

“On sait que ce service de Lariboisière est un des plus gros services d’urgences, qui a été construit en 1997 pour 120 malades par jour, et ils sont à plus de 300 malades par jour, donc les équipes font ce qu’elles peuvent, avec ce qu’elles ont en terme de moyens, c’est-à-dire pas grand chose”, dénonce Gérald Kierzk. Selon lui, ce “n’est c’est pas faute d’avoir alerté la direction générale [de l’AP-HP]. On ne peut pas débiter du malade (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :