jeu. Sep 19th, 2019

Cérémonie de clôture des Jeux de Polynésie 2018

Le président Edouard Fritch a officiellement clos les Jeux de Polynésie, jeudi soir, au stade de la Fautaua, en présence notamment du haut-commissaire, René Bidal, et du président de l’Assemblée de Polynésie française, Gaston Tong Sang.

Dans son discours, le président a tenu à féliciter les représentants des différents archipels qui ont participé à cette grande compétition sportive.  « Grâce aux efforts fournis pendant les entraînements et à l’esprit combatif et loyal que vous avez développé lors des compétitions dans vos archipels respectifs pour les sélections, vous avez été les ambassadeurs de vos îles en méritant de vous retrouver pour la grande finale des jeux à Tahiti », a ainsi déclaré le président.

Tahiti a dominé ces Jeux en remportant le plus grand nombre de médailles, les sportifs de Tahiti bénéficiant à la fois des meilleurs équipements, d’un bon encadrement et ayant souvent la possibilité de se confronter avec des athlètes venus de l’étranger, mais les différents archipels n’ont pas démérité, a fortiori car le temps de préparation à ces compétitions a été relativement court. 

« Je souhaite donc que le ministère des Sports, le comité olympique et les fédérations puissent mettre en œuvre ces échanges réguliers pour favoriser la pratique en faveur des îles éloignées et aussi pour tirer nos athlètes vers le haut, et pourquoi pas vers le sport de haut-niveau. C’est d’autant plus important qu’avec la ministre en charge de la jeunesse et des sports, Christelle Lehartel, et le président du comité olympique, Louis Provost, nous travaillons déjà à la prochaine édition de ces Jeux de Polynésie et à la régularité de cette manifestation », a indiqué le Président.

Il y aura les Jeux du Pacifique qui se dérouleront en 2019 à Samoa, puis suivront les Jeux des archipels à partir de 2020, et les prochains Jeux de Polynésie française sont ensuite programmés pour 2022.

Le gouvernement, a également souligné le président, encourage la pratique sportive parce qu’au-delà de l’épanouissement personnel que cela procure, c’est aussi un bon moyen de rester en bonne santé et d’éviter les maladies qui coûtent cher à la société, l’obésité et le diabète. Le président a terminé son discours en remerciant les sportifs, les clubs et les fédérations, qui ont fait de cette manifestation une réussite.

Source: Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :