sam. Oct 19th, 2019

Les gros “cadeaux” de Ghosn à sa soeur

Arrêté à l’aéroport de Tokyo le 19 novembre dernier, Carlos Goshn est depuis incarcéré dans une prison japonaise.

Il est soupçonné d’abus boursiers. Aujourd’hui, des abus de biens sociaux semblent également être pointés du doigt, révèle l’Express. Les enquêteurs internes de l’entreprise ont retrouvé un accord signé par Carlos Ghosn et sa soeur, Claudine Bichara de Oliveira.

Dans le document, il n’y a aucune trace de leur lien de parenté et il est défini le rôle de la sœur au sein de l’entreprise. Un rôle pour le moins “vague”, selon l’un des interlocuteurs de l’Express. Habitant au Brésil, elle était chargée depuis mars 2013 de conseiller Nissan sur les “donations” que le groupe était susceptible de faire. Soit officiellement : “apporter des conseils à l’attention d’un comité consultatif des dons”. Plus tard, elle était chargée de conseiller le président, soit son frère.

5.000 dollars par an

Pour effectuer ce travail, elle était payée 5.000 dollars par an( environ 550 000 Fcfp) payés en deux fois. Cependant, elle percevait à plusieurs reprises des primes qui pouvaient aller jusqu’à 60.000 dollars. Ainsi, son salaire a pu s’élever certaines années à 110.000 dollars (un peu plus de 12 millions de Fcfp). Selon la presse japonaise, elle aurait touché en tout 1,7 million de dollars entre mars 2003 et novembre 2016. Problème : Nissan ne retrouve aucune trace d’une possible activité de la sœur de l’ancien patron du groupe. Ainsi, il suspecte un emploi fictif. Claudine Bichara de Oliveira semble surtout être experte en questions de paiements en ligne et de commerce électronique. Elle a d’ailleurs créé en 1995 une société dans ce secteur. Elle semblerait être également compétente dans les nouvelles technologies et, plus largement, les relations économiques franco-brésiliennes.

Selon les informations de l’Express, les avocats de Nissan au Brésil ont décidé d’envisager d’éventuelles suites juridiques contre la soeur de Carlos Ghosn pour “enrichissement indu”.

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :