jeu. Nov 14th, 2019

Carlos Ghosn et son utilisation personnelle de la “réserve du patron”

Les mises en cause s’accumulent pour Carlos Ghosn.

Selon le journal japonais Nikkei, relayé par BFMTV, l’ex-patron de Nissan aurait versé 48 millions de dollars à deux de ses connaissances. Il s’agirait de revendeurs Nissan basés à Oman et au Liban, pays d’origine du magnat de l’automobile. Selon les révélations de Nikkei du 3 janvier, cet argent aurait été prélevé par Carlos Ghosn dans “la réserve du patron”. On parle ici d’un fonds interne de Nissan que le patron déchu aurait utilisé de manière totalement discrétionnaire. Ces 48 millions d’euros auraient ainsi transité par la filiale Nissan Middle East de Dubaï avant d’être versés à ses destinataires.

Une accusation qui intervient une semaine seulement après que Carlos Ghosn ait été incriminé par la presse japonaise pour avoir prélevé plusieurs millions dans cette “réserve du patron” pour les verser à un homme d’affaires saoudien, le cheikh Khaled al-Juffali.

Selon BFMTV, le Saoudien aurait en retour donné une lettre de crédit à Carlos Ghosn destiné à couvrir la perte de 17,2 millions de dollars subie par le PDG de Renault. C’est cette accusation qui avait donné lieu à une arrestation du magnat de l’automobile le 21 décembre dernier. L’avocat de Carlos Ghosn assure de son côté que les 14,7 millions de dollars versés au cheikh Khaled al-Juffali étaient justifiés par les services qu’il avait rendus, “notamment du lobbying auprès du gouvernement saoudien, ainsi que le règlement de problèmes entre Nissan et ses revendeurs saoudiens”.

Le 31 décembre dernier, un tribunal de Tokyo a ainsi décidé de prolonger de nouveau de dix jours, jusqu’au 11 janvier, la garde à vue du PDG de Renault sur des soupçons d’abus de confiance. Alors que l’ancien patron de Nissan est en prison depuis le 19 novembre dernier, une nouvelle affaire concernant un possible emploi fictif accordé à sa sœur pourrait encore plus l’enfoncer.

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :