dim. Mai 19th, 2019

Abus d’alcool au volant: voilà comment on brise la vie d’un couple à Moorea!

On parle souvent des accidents de la route qui surviennent sur les routes du fenua. On connait les statistiques alarmantes avec le nombre de victimes et les causes, trop souvent liées à la consommation d’alcool et/ou de stupéfiants.

Il y a quelques jours, juste après Noël, un terrible accident a eu lieu à Moorea et illustre encore ce constat terrifiant.Une brève dans la presse locale avait choqué l’entourage de la victime car elle minimisait la gravité des faits. Car c’est pourtant un fait divers tragique qui plonge un entrepreneur de Moorea dans des difficultés inimaginables.

Au départ, un chauffard, comme il y en a trop sur nos routes. Un homme imbibé d’alcool et de drogue qui venait de participer à une bagarre aux abords du petit village de Haapiti. Un individu déjà connu pour ses excès et sa violence (condamné 13 fois dont des peines de prison ferme).

Après la rixe, cet homme sans permis de conduire prend le volant d’une voiture non assurée, qui ne lui appartient pas, en état d’ébriété avancée. La « totale » si l’on peut dire… et malgré le contrôle des mutoi intervenus après la bagarre !

Partant du petit village, le conducteur dans un état second se met à zigzaguer de manière dangereuse au point qu’un témoin inquiet qui venait de le croiser en sens inverse décide de faire demi-tour pour suivre cette voiture folle. Et ce témoin a assisté à l’accident, puisque, arrivé en face de l’intercontinental le conducteur perd le contrôle et vient percuter de plein fouet Philippe, un gérant d’une société de location de quads qui finissait sa journée et s’apprêtait à ranger ses machines dans son entrepôt.

Contrairement à ce qui a été écrit, cela ne s’est pas passé « en bord de route » mais dans le parking de la société, à plusieurs mètres de la chaussée. Le choc, d’une violence extrême, a emplafonné le véhicule navette de la société, écrasant les quads dont certains seront irréparables, et renversant Philippe qui se retrouve au sol, la jambe broyée. Le véhicule du chauffard a basculé sous le choc et se retrouve sur le côté (voir photo)…

C’est donc une scène impressionnante et insoutenable que découvrent les premiers témoins, à commencer par l’épouse de Philippe qui était au bureau de la société et qui découvre son mari à terre baignant dans son sang.

Avec cet accident, le monde de Philippe s’écroule. Il tient son entreprise de promenades touristiques en quad seul avec son épouse, et, en l’espace de quelques secondes, son outil de travail est anéanti, et sa situation personnelle est alarmante puisqu’on ira même jusqu’à envisager l’éventualité d’une amputation de la jambe. Au final, Philippe se retrouve totalement immobilisé pour de très longs mois et devra être évasané en métropole pour des greffes de muscles. Cette petite société de location de quads était le seul revenu de ce couple qui se retrouve donc, brutalement, et injustement, privé de toute rentrée d’argent.

Rien à attendre du côté des assurances puisque le responsable, sans permis, sans assurance, est insolvable et, quand bien même il aurait été solvable, il n’aurait pas eu les moyens d’indemniser la victime et toutes les conséquences financières, professionnelles et médicales. Un chauffard qui est actuellement en détention provisoire…

Si l’on vous parle de cet accident, tristement représentatif des dégâts qui peuvent être occasionnés sur nos routes, c’est surtout parce qu’il ne reste plus à Philippe que la solidarité de son entourage et des ses amis proches, qui ont très rapidement mis en place une cagnotte en ligne. Le seul espoir (minime…) d’indemnisation pour Philippe et son épouse reste le fonds de garantie, ce qui signifie des procédures très longues pour une issue qui ne réparera jamais l’ensemble des préjudices. C’est pourquoi, si vous êtes sensible à cette injustice et avez un minimum de compassion pour ce couple d’entrepreneurs dont la vie a basculé et qui, du jour au lendemain, a véritablement TOUT perdu, le moindre don de votre part sera le bienvenu.

Dernière minute : Philippe est evasané sur Paris lundi 7 janvier avec un accompagnateur médical. Cela signifie que son épouse et sa fille doivent financer leurs billets d’avion et leur logement sur la capitale près de l’hôpital. Vous trouverez ci-dessous le lien de la cagnotte en ligne sachant qu’un don, même modeste, sera le bienvenu : �https://www.lepotcommun.fr/pot/jyyzqqda?fbclid=IwAR0Fw94HvxY49YIZeBEoozQFpgKYZsaIDWmXYLqH71Em2ph1ZD6tWJcilY4

 

2 thoughts on “Abus d’alcool au volant: voilà comment on brise la vie d’un couple à Moorea!

  1. Merci à ce journaliste, qui a relaté les faits sans les minimiser et en rendant compte de cet acte criminel qui a détruit énormément..
    Bref enfin un journaliste qui a fait un vrai travail!
    Donnez un peu dans la cagnotte chacun, car la solidarité c’est ça aussi qui fait la beauté de la polynésie.
    Merci pour eux.

  2. Le recours semble évident contre les mutois qui l’ont laissé partir en état d’ébriété. Mise en danger d’autrui !
    Des années de procédures inévitablement, mais c’est incontournable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :