lun. Juin 17th, 2019

“Boxeur jaune”: Christophe Dettinger envoyé en prison jusqu’à son procés

Crâne rasé et pull noir, il a fait son entrée dans le box devant une salle d’audience bondée. 

Christophe Dettinger, poursuivi pour avoir frappé deux gendarmes lors de l'”acte 8″ des “gilets jaunes” à Paris, samedi 5 janvier, est apparu les traits tirés devant la 23e chambre du tribunal correctionnel de Paris.

Jugé en comparution immédiate, mercredi 11 janvier, au terme de deux jours de garde à vue, le prévenu, un ancien boxeur professionnel, a vu son dossier examiné en dernier, au terme d’une longue journée entamée dix heures plus tôt. Après plus d’une dizaine d’affaires de vol, de trafic de cocaïne ou encore de violences conjugales, la justice s’est penchée brièvement sur son cas, la défense sollicitant le renvoi du procès pour la “sérénité” des débats.

“Les faits ne font pas l’homme”

L’essentiel de l’audience a été consacré à ce que le tribunal comptait “faire de lui”en attendant : placement en détention provisoire ou maintien en liberté sous contrôle judiciaire. Après avoir rapidement délibéré, le tribunal a tranché en faveur de la première option, peu avant minuit. “Ils le laissent en prison ! Dictature ! Vous allez voir samedi !” ont hurlé des membres du public en sortant de la salle, dans une ambiance tendue.

Les avocats de Christophe Dettinger ont également vu leur demande de supplément (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :