lun. Juin 17th, 2019

Le point sur les emplois offerts et pourvus au 1er trimestre 2018

Dans son dernier Tableau de bord consacré à l’emploi en Polynésie française, l’Institut de la statistique (ISPf) donne un aperçu des besoins en main d’oeuvre (tous secteurs) au cours du premier trimestre 2018.

Durant cette période, le service pour l’emploi (Sefi) a totalisé 908 postes offerts pour seulement 566 postes pourvus dont un grand nombre (779) dans le secteur tertiaire, ce qui traduit bien de réelles carences en terme de formation et d’orientation des jeunes durant leur cursus scolaire. Cette offre est supérieure de 34% à celle constatée au 1er trimestre 2017, conséquence directe de la reprise économique en cours.

On enregistre une recrudescence des offres dans l’agriculture et le tertiaire, plus particulièrement dans les activités d’administration publique (228 contre 45 un an plus tôt) et transports et entreposage, précise l’ISPF. Ce sont, pour la plupart, des créations de postes en CDD, qui se concentrent à 80% dans la zone urbaine de Tahiti.

Le nombre de postes pourvus s’accroit de 66% par rapport à 2017, en revanche, le nombre de postulants pour chaque poste offert (15) est en net retrait. Sans aucune explication apparente.

Autre information intéressante à retenir de ces statistiques: le niveau scolaire requis pour pouvoir accéder au marché du travail. Un tiers des offres s’adressent aux demandeurs diplômés de l’enseignement supérieur dont 123 niveau bac et 164 (bac+2). Néanmoins, une offre sur cinq n’exige pas de diplôme.

Enfin, dans le TOP 10 des besoins en emploi, on trouve l’agent distributeur (trace) d’imprimés, le Personnel navigant commercial (24 offerts et pourvus en 2018), l’agent(e) de sécurité (16 postes offerts dont la plupart en CDI), les jardiniers (ères) ou encore les cuisiniers (ères).

Source: ISPf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :