dim. Mai 19th, 2019

Elle s’applique par erreur dans les yeux une crème contre les dysfonctionnements érectiles…

Il n’y a qu’une lettre de différence, et pourtant…

Le Vita-POS, constitué de paraffine lubrifiante et utilisé dans le traitement des érosions de la cornée, n’a rien à voir avec le Vitaros, prescrite aux hommes souffrant de dysfonctionnements érectiles.

Cette différence minime a néanmoins causé bien des soucis à une Ecossaise, qui est repartie de sa pharmacie avec du Vitaros, qu’elle a appliqué sur ses yeux. Son médecin généraliste lui avait en effet fourni une ordonnance manuscrite de Vita-POS – qu’on imagine peu lisible – d’où, peut-être, la confusion du pharmacien. Ce cas unique a été rapporté dans le BMJ Case Reports en décembre dernier.

Une violente inflammation

Après l’application, la vision de la patiente s’est troublée, puis ses paupières ont rougi et enflé. Celle-ci a alors passé ses yeux sous l’eau, et s’est rendue aux urgences. L’Ecossaise avait en fait développé une injection conjonctiviale, une inflammation de la chambre antérieure et un léger défaut épithélial. La patiente s’est vu prescrire des antibiotiques topiques, des stéroïdes et du lubrifiant. Si la blessure chimique a disparu en quelques jours, la patiente a pendant un temps continué à souffrir d’érosions de la cornée.

Les boîtes de Vitaros et de VitA-POS sont différentes, mais quelqu’un qui n’a jamais utilisé de Vitaros peut avoir du mal à les différencier“, conçoivent les auteurs du papier. Néanmoins, ils se disent surpris de voir (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :