sam. Juil 20th, 2019

Sur les traces des sacs plastiques échoués à Hiva Oa

L’hypothèse de travail émise par la DPAM (Direction polynésienne des affaires maritimes) hier, vendredi, se confirmait s’agissant de l’origine de l’échouage des sacs plastiques sur Hiva Oa. 

En effet, l’enquête avance et nos recherches complémentaires ont permis de retrouver ce matin le navire OCEAN 2 sous le nom chinois traduit de HAI YANG 2 auquel appartiendraient ces cas plastiques.

D’après ce qui est écrit sur le sac (荣渔 « 海洋2 » 秘鲁鱿鱼), ce dernier contenait des calamars péruviens pour le navire de pêche chinois « OCEAN 2 ». Cependant, le nom de la compagnie de pêche n’est pas mentionnée sur le sac, les deux premiers caractères chinois qui précèdent le nom du navire (荣渔 : RONG YU) pourraient peut-être correspondre au sigle de la société ou à son abréviation.
Le HAI YANG 2 est bien un navire usine spécialisé pour la pêche aux calamars (voir photo du navire ci jointe), et son nom semble bien correspondre à l’inscription portées sur les sacs.

Après les premières vérifications, l’historique de la route empruntée par le navire montre qu’i
l semble effectivement avoir pêché dans l’Atlantique sud au large des côtes d’Argentine et qu’il remonte via le Pacifique Est et les côtes chiliennes vers son port d’attache Shidao en Chine. 
 
La DPAM a communiqué ces informations au JRCC. Nous recherchons maintenant les coordonnées de son armateur pour l’informer de la situation.
Source et photo: DPAM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :