lun. Sep 16th, 2019

Retrait de l’assurance MAE: le résultat d’un appel d’offres de la CPS

La Mutuelle des assurances de l’éducation (MAE) a annoncé la fermeture de son antenne de Polynésie française, apprend t-on dans un communiqué de la Présidence.

Avant la rentrée scolaire 2018-2019, une consultation a été lancée par la Caisse de prévoyance sociale pour arrêter le choix du prestataire d’assurance scolaire pour la couverture des enfants relevant du régime général des salariés (RGS) qui bénéficient du complément familial, ainsi que pour les ressortissants du RSPF et du RNS et ce, pour une durée de trois ans.

Trois compagnies, dont la MAE, ont fait des offres. Au regard de ces offres, les organes décisionnaires des différents régimes de couverture sociale de la CPS ont décidé de retenir la proposition formulée par l’assureur GAN qui a fait la meilleure offre.

Contrairement aux affirmations formulées par la fédération des parents d’élèves de l’enseignement public, les difficultés de la MAE ne sont pas consécutives à un retrait d’agrément du gouvernement mais bien le résultat d’un appel d’offres.

Le retrait de la MAE, s’il était confirmé, n’empêcherait pas les familles de trouver auprès des assureurs locaux une assurance scolaire à compter de la prochaine rentrée d’août.

Communiqué

 

 

 

1 thought on “Retrait de l’assurance MAE: le résultat d’un appel d’offres de la CPS

  1. Pourquoi les assurés non pas étaient consulté, nous n’avons rien sur ce nouveau contrat ni conditions .
    Avant les vacances de Noël juste un n° de dossier regroupant tout les assurés de la CPS car Gan n ‘avait pas la liste des élèves alors qu avec la M.A.E avant Noël on avait notre carte d assuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :