sam. Déc 14th, 2019

Manifestation contre la “Journée de l’Australie”

Des milliers d’Australiens ont participé samedi dans tout le pays à des rassemblements contre la fête nationale marquant l’arrivée des premiers colons britanniques en 1788, qu’ils considèrent comme une insulte aux populations indigènes.

Pour beaucoup d’Australiens, la “Journée de l’Australie” célébrée le 26 janvier représente le début de l’oppression du peuple aborigène. Ils exigent que cette journée de la fête nationale soit repensée et manifestent chaque année ce jour là contre l'”Invasion day” (le jour de l’Invasion), en pleine saison estivale.

L’Australie “a toujours été et sera toujours la terre des Aborigènes”, ont scandé des manifestants à Melbourne, brandissant des pancartes proclamant “L’Australie est une scène de crime”.

Les milliers de manifestants rassemblés dans les principales villes du pays ont appelé à un changement de date pour la fête nationale, ou sa suppression pure et simple.

“Pourquoi célébrer ce concept appelé Australie? Il est fondé sur les mensonges, le génocide, le meurtre”, a déclaré à l’AFP un manifestant à Melbourne, Dominic Guerrera. “Il n’y a rien à célébrer là-dedans”.

Le Premier ministre Scott Morrison, qui s’oppose à un changement de date, a déclaré samedi que l’Australie ne pouvait pas “tourner le dos” à son passé. L’Australie, c’est être capable de “surmonter” les choses, de “voir les valeurs que nous avons en commun, toutes les races, tous les peuples, toutes les cultures, toutes les religions, toutes les langues”, a-t-il dit aux journalistes.

Le Premier ministre a annoncé cette semaine que le gouvernement allait financer un voyage destiné à marquer le 250e anniversaire du premier voyage en Australie de l’explorateur britannique James Cook.

Par ailleurs des archéologues ont annoncé vendredi avoir découvert près de la gare de Euston à Londres les restes du premier navigateur et explorateur britannique à avoir fait le tour du continent australien en 1802-1803, Matthew Flinders.

En Australie, les populations aborigènes sont les plus défavorisées, avec un taux de pauvreté supérieur à celui des autres communautés. Elles ont aussi un moins bon accès aux soins et sont surreprésentées dans les prisons.

De nombreuses célébrations marquent samedi la fête nationale, lors de laquelle plus de 16.000 nouveaux Australiens prêtent serment.

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :