sam. Nov 16th, 2019

Mouvement de grogne à la direction de la Biosécurité

Dans un courrier adressé au ministre de l’Economie Verte, la confédération A Ti’a I Mua annonce le dépôt d’un préavis de grève à la direction de la Biosécurité à Pirae, à Motu Uta, à l’aéroport de Tahiti-Faa’a ainsi qu’à l’abattoir de Papara.

Si les discussions n’aboutissent pas avec les autorités compétentes, le mouvement social sera effectif à compter du mardi 5 février (0 heures) et ce, pour une durée illimitée, prévient l’organisation syndicale.

Pour justifier le débrayage, A Ti’a i Mua invoque toute une série de griefs et de revendications parmi lesquels: la nomination d’un nouveau directeur, des besoins en personnel administratif et technique mais également la nécessité de mettre aux normes les bâtiments vétustes existants où, selon l’organisation, on soupçonne la présence d’amiante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :