mar. Nov 12th, 2019

Pour un développement de l’offre d’hébergement dans la petite hôtellerie familiale

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a participé, mardi, à Papeete, à l’ouverture des journées techniques de l’Association du Tourisme Authentique de Polynésie française (ATAPF), présidée par Mélinda Bodin.

L’ATAPF, anciennement Hôtels de famille de Tahiti et ses îles (HFTI), association loi 1901, a été créée en mai 2010 et regroupe plus de deux cents membres, propriétaires gérants d’établissements du secteur de la petite hôtellerie familiale et depuis 2018 elle s’est ouverte aux prestataires d’activités touristiques. Profitant de l’organisation des salons du tourisme et de la présence de nombreux professionnels notamment des îles, l’association rencontre ses membres deux fois par an à l’occasion d’une journée technique en février et d’un séminaire en septembre.

Ce rendez-vous de février est l’occasion pour les membres, de s’informer sur l’évolution de la réglementation ainsi que sur les mesures d’accompagnement liées à leur domaine d’activité. Ainsi, étaient présents à cette rencontre, le service du Tourisme, ou encore la Direction des Impôts qui a pu expliquer les nouvelles mesures fiscales incitatives dont peuvent désormais bénéficier le secteur des pensions de famille. L’Institut de la Statistique de Polynésie française était également présent afin de solliciter l’association dans le cadre du recueil nécessaire de données liées à cette activité.

La ministre a salué le travail réalisé par l’ATAPF et sa présidente. Elle a également remercié l’ensemble des professionnels présents qui ont été au rendez-vous de la croissance du tourisme polynésien en 2018 grâce au renforcement de la desserte aérienne, à la belle dynamique de la croisière, en soulignant le fait que le profil des voyageur évoluait et que ces derniers étaient de plus en plus nombreux à expérimenter plusieurs types d’hébergement tant terrestres que flottants, à Tahiti et dans les îles.

Parallèlement aux projets en cours de création et de réouverture d’hôtels, Nicole Bouteau a souligné sa volonté de voir se développer l’offre d’hébergement dans le secteur de la petite hôtellerie familiale. C’est la raison pour laquelle le Pays a renforcé, en fin d’année dernière, son soutien par le biais, d’aides plus importantes pour la création, la rénovation et l’extension des pensions de familles, avec un bonus accordé aux projets implantés dans les îles, à ceux favorisant les énergies renouvelables, ainsi qu’à l’accessibilité en faveur des personnes en situation de handicap. Par ailleurs, la défiscalisation est désormais ouverte à la petite hôtellerie.

Cet accompagnement du ministère du Tourisme se manifeste également par le soutien du Pays au programme de formation destiné aux pensions de famille qui s’est déroulée en 2017 et 2018 et se poursuivra en 2019 et 2020. Les contenus de formation sont ajustés en fonction des besoins exprimés allant de la commercialisation, à la gestion-comptabilité, au marketing, à l’anglais mais aussi à la sécurité et aux gestes de premiers secours. Les formateurs se déplacement dans chaque île pour assurer les formations au plus près des demandeurs. Les besoins en formation concernent également le certificat de pilote lagonaire nécessaire notamment dans les îles pour assurer les transferts des visiteurs par le lagon et développer l’offre d’activités nautiques.

La ministre a annoncé qu’un pavillon accueillera des services du Pays durant le Salon du Tourisme afin d’informer les professionnels, notamment ceux venus des îles éloignées, sur les mesures d’accompagnement du Pays et sur les évolutions règlementaires ou administratives. 

Communiqué du gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :