dim. Août 25th, 2019

Réforme du statut: besoin d’expliquer, encore et encore!

Le président Edouard Fritch, accompagné du président de l’Assemblée Gaston Tong Sang et de la députée Maina Sage, s’est rendu, mardi matin, à l’Assemblée nationale pour y rencontrer Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI, groupe dans lequel siègent les députées Maina Sage et Nicole Sanquer.

Après avoir rencontré l’ensemble des groupe politiques du sénat la semaine dernière, le président Edouard Fritch entame ses rencontres avec les groupes politiques de l’Assemblée nationale.

Il s’agit pour les présidents Fritch et Tong Sang d’expliquer aux députés le bien-fondé de la réforme statutaire engagée actuellement et souhaitée par le pays. Ce travail d’explication, d’information et d’échanges avec les représentants de la nation est indispensable.

La Polynésie française est une collectivité encore méconnue de beaucoup d’élus sont entrés à l’Assemblée nationale en juin 2017, à la suite des dernières élections législatives.

Ce travail de proximité avec les parlementaires fait partie du dialogue républicain, d’autant que le statut d’autonomie de la Polynésie française est assez singulier dans le cadre institutionnel  national. Ce dialogue direct permet de mieux cerner d’une part les enjeux politiques, économiques et sociaux de la réforme engagée, et d’autre part de mieux comprendre la place de la Polynésie française au sein du bassin Pacifique.

Communiqué du gouvernement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :