mar. Juil 23rd, 2019

Trois naufragés secourus par le Bougainville au kiribati

Une opération de secours en mer a été déclenchée le samedi 2 février 2019 par le JRCC Tahiti, après avoir reçu une alerte de détresse par satellite du voilier US « Respite » en difficulté aux abords de l’ile corallienne de Flint, dans l’archipel des Iles de la ligne, au Kiribati.

Cette ile, située à environ 390 miles nautiques (720 km) dans le nord-ouest de Papeete, se trouve dans la zone de responsabilité SAR (Search And Rescue) attribuée à la France dans le Pacifique.

Dès le 2 février, le Gardian dépêché sur zone a pu entrer en contact avec l’équipage naufragé qui a rejoint l’île pour se mettre à l’abri en disposant de moyens de communication et de vivres pour environ trois jours. Faute de navires de commerce ou de pêche à proximité, le Bâtiment d’Assistance et de Soutien en Outre-Mer (BSAOM) Bougainville, en mission de surveillance des pêches au large des Marquises sous l’autorité du délégué du gouvernement pour l’action de l’État en mer, a été immédiatement dérouté pour porter assistance à l’équipage.

Après plus de deux jours de mer, le Bougainville a abordé l’île de Flint le lundi 4 février. Malgré les conditions rendant l’approche de l’île difficile, les trois naufragés ont pu être secourus. Ils seront acheminés à Rangiroa le 6 février prochain par le Bougainville, qui poursuivra ses activités de surveillance dans la zone maritime de Polynésie Française.

Communiqué Etat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :