sam. Août 17th, 2019

Le business juteux des pompes funèbres

La Cour des comptes, qui publie son rapport annuel mercredi 6 février, a épluché les pratiques des pompes funèbres, qui s’occupent des obsèques de 600 000 personnes chaque année.

Les Sages relèvent notamment que malgré l’ouverture à la concurrence il y a 25 ans, les prix n’ont pas baissé.

3 600 euros pour une crémation, 3 350 euros pour un enterrement : voilà la moyenne des prix relevés par la Cour des comptes. Mais à cela, il faut ajouter le coût du transport par corbillard, ou encore de la redevance de concession. Mais il est impossible de s’y retrouver dans les prix, de comparer les offres des pompes funèbres, dénonce la Cour des comptes, car les prestations ne se valent pas, les devis sont illisibles, alors qu’il existe normalement des devis-types.

Des différences de prix énormes

Le rapport continue : l’ouverture du marché à la concurrence a profité non pas aux familles endeuillées, mais aux prestataires. Il s’agit d’un marché de deux milliards d’euros par an, dont la moitié est partagée aujourd’hui entre une douzaine de réseaux d’entreprises. Les tarifs des pompes funèbres ont augmenté deux fois plus vite que les prix à la consommation.

Les moins chers, à prestation égale, ce sont les pompes funèbres publiques : elles sont presque 70% moins chères à Paris, ou 60% moins chères à Lisieux dans le Calvados. Elles sont moins (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :