ven. Août 23rd, 2019

Quel avenir pour les “écoles rurales” ?

La ministre du Tourisme et du Travail,  Nicole Bouteau, a ouvert, mardi matin, à Papara, le séminaire de travail des Maisons Familiales et Rurales (MFR) de Polynésie.

Sous la présidence de Temauri Foster, ce séminaire de deux jours rassemble l’ensemble des directions des MFR de Polynésie : Papara, Vairao, Huahine, Tahaa, Hao et Rurutu. Il a permis notamment d’évoquer les difficultés auxquelles ces structures scolaires peuvent être confrontées mais aussi d’échanger sur les perspectives envisagées, sur la redynamisation de ces établissements et sur l’évolution de leur programme de formation. L’un des enjeux de cette rencontre qui a réuni les administrateurs des huit MFR polynésiens, leurs cadres dirigeants et les équipes pédagogiques, est de susciter plus d’implication des parents d’élèves dans la vie des structures et dans le parcours de formation de leurs enfants.

Ces écoles rurales ont pour ambition de faire en sorte qu’aucun jeune ne soit laissé en bord de route et sans avenir. Une MFR, c’est avant tout une maison, une école, un lieu où l’on vient acquérir des compétences pour s’engager dans la vie active, pour former les entrepreneurs de demain dans les domaines de l’agriculture, de la pêche et des services à la personne. Nicole Bouteau a souligné l’intérêt et l’importance des MFR qui proposent des formations en alternance adaptées à la ruralité des communes où elles sont implantées et du public qu’elles accueillent, qui sont souvent des jeunes en situation de pré-décrochage scolaire.

Après avoir visité les MFR de Vairao et Papara la semaine dernière, la ministre se rendra à Tahaa en mars prochain, cet établissement devant faire l’objet de travaux de rénovation et d’extension financés par le Pays. Par ailleurs, à l’occasion d’une prochaine mission à Paris, elle ira visiter le siège de l’Union Nationale des Maisons Familiales et Rurales, d’Education et d’Orientation (UNMFREO).

Source: Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :