ven. Avr 26th, 2019

Les 36 000 salariés d’Enedis sont gâtés!

Si Enedis a finalement décidé de nous faire payer le compteur Linky, c’est qu’il croule lui-même sous les charges.

Comme leurs collègues des industries électrique et gazière, ses 36.000 salariés bénéficient en effet d’un statut en or, qui pourrait presque en remontrer à celui des cheminots. D’abord, on le sait, ils ont pratiquement le courant à l’œil : ils ne paient que 5% de leur consommation et sont exonérés de l’abonnement et des taxes.

Dans un rapport de 2013, la Cour des comptes a estimé à 222 millions d’euros le coût de ce cadeau royal, rien que pour EDF. Ensuite, les salariés d’Enedis et d’EDF sont sensiblement mieux payés que l’ensemble des travailleurs : près de 40.000 euros par an contre 28.400 en 2013. Selon la Cour des comptes, le surcoût pour les deux entreprises atteignait 1,57 milliard d’euros en 2013.

Un bonheur ne venant jamais seul, les heureux électriciens bénéficient aussi des œuvres sociales les plus généreuses de France.

Au lieu de verser 1% de leur masse salariale au comité d’entreprise, comme toutes les sociétés de France, Enedis et EDF lui octroient en effet chaque année 1% de leur chiffre d’affaires… soit environ cinq fois plus ! Mais tout cela n’est rien en comparaison des incroyables avantages procurés par le système de retraite des électriciens. Non seulement il leur permet de chausser les charentaises plus tôt (à 56,9 ans en moyenne, contre 61,9 dans le secteur privé), mais il leur offre aussi des pensions plus rebondies (plus de 2.050 euros mensuels en moyenne, contre moins de 1.200 pour l’ensemble des travailleurs). Bien entendu, ce ne sont pas eux qui paient cette retraite dorée, mais vous, par le biais d’une «contribution tarifaire d’acheminement», discrètement prélevée sur vos factures d’électricité (1,2 milliard d’euros chaque année au total).

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :