dim. Avr 21st, 2019

Lancement des festivités des 70 ans de Malardé

Retrouvez l’allocution prononcée par le vice-président du conseil d’administration de l’institut Louis Malardé pour marquer son 70ème anniversaire.

Chers amis,

E hoa here ma, Ia orana tatou paatoa

Il m’appartient en qualité de Vice-président du conseil d’administration de l’institut et en tant que ministre de la recherche de présider au lancement des festivités des 70 années de l’Institut Louis Malardé.

Depuis sept décennies, l’Institut veille sur la santé des Polynésiens, évoluant au gré des besoins du Pays (filariose, ciguatéra, tuberculose, lutte anti-vectorielle, dengue, Zika, chikungunya, transition alimentaire, maladies liées à l’environnement, analyses biologiques…). Cette année va être l’occasion de retracer cette histoire, de rendre hommage aux femmes et aux hommes qui l’ont écrite mais également d’évoquer le présent et les projets d’avenir.

Je remercie le directeur général et l’ensemble du personnel, les anciens et les nouveaux, les « Malardés », la grande famille des « Malardés », oui, je vous remercie de nous recevoir chez « vous » et de partager avec nous ce moment.

Cette aventure fabuleuse dont nous a parlé votre directeur général, je la salue au nom des autorités du Pays. Et je souhaite qu’elle continue et que le futur soit tout aussi radieux.

Malardé, cet institut de recherche appliquée en santé publique, doit s’inscrire dans le continuum des besoins du Pays qui mise sur le développement de la Recherche et l’Innovation, moteur de développement économique, social et sanitaire, contribuant au bien-être de nos populations.

Les travaux confiés à Malardé doivent servir de levier au développement de nouvelles activités et filières permettant à terme de contribuer à la compétitivité des secteurs publics et privés de notre collectivité.

La recherche est en effet désormais intimement liée à l’innovation pour donner sens à l’économie de la connaissance.

Vous avez gardé cet esprit pionnier de M. ROBINSON depuis tant d’années. Vous serez ainsi en mesure de continuer à le porter pour développer l’économie de la connaissance dont notre Pays a besoin.

Vos travaux sur l’acquisition et la maîtrise des connaissances scientifiques, notamment sur les ressources naturelles «endogènes» à la Polynésie française, incluant notamment les algues, les micro-algues, les micro-organismes, le insectes,… ainsi que leurs potentielles valorisations économiques dans les secteurs en émergence (agro-alimentaire, pharmacologie et para-pharmacie, cosmétique, biotechnologies, lutte anti-vectorielle) , votre implication dans le développement de laboratoires scientifiques avancés, notamment en matière de génomique ou encore dans la mise en place d’un centre de ressources biologiques polynésien, s’inscrivent pleinement dans les objectifs de développement du Pays.

Je vous encourage à maintenir cet esprit pionner et à aller de l’avant.

Je m’adresse aux anciens, à tout ceux qui se sont battus pour cet établissement, pour ces travaux, ces recherches au service de la population :

Profiter de cette rencontre et des rencontres à venir tout au long de l’année pour insuffler à « vos petits jeunes » toute l’énergie de cet esprit.

A rohi e a faaitoito.

Mauruuru maita’i.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :