dim. Mai 19th, 2019

Recomposition urbaine en marche dans le Grand Papeete

Le comité de pilotage du programme de rénovation urbaine de l’agglomération de Papeete s’est réuni, vendredi, à la Présidence de la Polynésie française.

A cette occasion, l’engagement des études pré-opérationnelles des quatre projets de rénovation urbaine pour les communes de Mahina, Pirae, Papeete et Punaauia, a été officiellement lancé. Cet objectif de recomposition urbaine est une démarche inédite en Polynésie française. Il s’agit de restructurer des secteurs entiers marqués par des dysfonctionnements urbains (assainissements, accès, dégradation du bâti en général, présence d’habitat indigne) et de répondre à des situations de précarité et à des difficultés économique et sociale des familles. L’approche se veut à la fois pragmatique et globale sur des zones pré-définies.

Ces projets de rénovation urbaine de ces communes ont été au centre de plusieurs travaux préalables conduits par la Délégation à l’Habitat et à la Ville (DHV). Le 1er Forum de la rénovation urbaine en juin 2017 a, dans un premier temps, permis d’identifier sur les communes concernées les périmètres d’intervention. Ce Forum avait donné lieu à la signature d’une convention entre l’Etat, le Pays et les communes de Mahina, Pirae, Papeete et Punaauia. Depuis, plusieurs jalons importants ont été posés : la création de la commission de l’habitat et du développement urbain durables au sein du Comité d’aménagement du territoire, instance de suivi interministériel, la conduite de plusieurs travaux de diagnostic des sites concernés, ainsi que la tenue d’un séminaire technique associant les partenaires les 25 et 26 septembre derniers. Ce séminaire a été un préalable à l’engagement des consultations des bureaux d’études spécialisés sur différentes thématiques ayant trait aux projets de rénovation urbaine.

Source: Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :