sam. Oct 19th, 2019

Fermeture de l’usine de Blanquefort: 24 millions Fcfp d’indemnités pour chaque salarié

Au-delà des rodomontades gouvernementales et syndicales, une réalité s’impose. Le plan social préparé par Ford pour les 850 salariés de l’usine de Blanquefort, sur lequel la direction locale du ministère du Travail doit se prononcer d’ici le 4 mars, avoisine les… 170 millions d’euros, selon une source proche du dossier. Soit 200.000 euros par salarié (environ 24 millions de Fcfp) !

A cette enveloppe substantielle, le constructeur américain doit ajouter quelques dizaines de millions d’euros pour la dépollution et la revitalisation du site. Une offre plutôt généreuse.

Ford devrait financer un investissement

Le constructeur automobile américain veut fermer ce site de transmissions obsolète et peu compétitif ouvert au début des années 70.

Il a confirmé lundi qu’il refusait la dernière offre de reprise du groupe belge Punch Powerglide, laquelle n’offre pas aux yeux de Ford les garanties suffisantes. Ford craint que le groupe en question ne siphonne la trésorerie qui doit servir à payer son plan social, puis échoue à faire tourner le site. Ford se retrouverait alors à nouveau avec l’usine sur les bras sans… l’argent, explique officieusement le constructeur de Dearborn. Et ce, d’autant que, selon nos informations, l’Etat réclamait à Ford en cas de reprise de financer un investissement de 100 à 150 millions d’euros et un plan social pour 450 salariés ! On comprend dès lors que le groupe de Dearborn (Michigan) ne soit pas chaud.

Ford – qui avait déjà sauvé au début des années des années 2000 une partie du site consacré aujourd’hui aux boîtes manuelles et objet d’une coentreprise avec le mécanicien allemand Getrag (un millier de personnes aujourd’hui) – a étudié la faisabilité de la production à Blanquefort, dans la partie de l’usine restée sous son contrôle, d’une transmission automatique à huit rapports moderne. Celle-ci est d’ailleurs déjà industrialisée aux Etats-Unis. Le hic, c’est qu’elle ne serait « pas économiquement viable », explique le groupe du Michigan. Cette implanta[…]

Lire la suite sur challenges.fr

Source: Yahoo actualités

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :