mer. Mar 20th, 2019

La communauté chinoise conviée à la Présidence pour célébrer l’année du cochon

Le nouvel an chinois, l’année du cochon de terre, a été célébré, samedi, à la Présidence.

Avec quelques jours de décalage par rapport à la période consacrée aux célébrations du nouvel an, du fait d’un agenda particulièrement chargé, le président Edouard Fritch avait tenu à rassembler notamment les représentants de la communauté chinoise pour leur souhaiter une bonne année, en présence également de plusieurs membres du gouvernement et du Consul de Chine, Shen Ziliang.

« Le cochon est le dernier animal arrivé auprès de l’Empereur de Jade. Il est le dernier signe du zodiaque chinois. Il marque la fin d’un cycle et prépare un renouveau. Certains disent que le cochon est un symbole de chance et de prospérité. D’autres disent que le cochon est symbole de fertilité et donc de réussite et de prospérité », a déclaré le président.

Il a salué au passage le résultat de la représentante de Polynésie, Miss Dragon, Morgane Yeung, qui vient juste d’obtenir ce week-end une belle cinquième place au concours de Miss Chinese International, à Hong Kong. Un tel résultat n’a, semble-t-il, jamais été atteint auparavant par une représentante de Tahiti dans ce concours international.

Dans son discours, le président a rappelé les valeurs que sont la famille et l’éducation des enfants. Il a également évoqué la prospérité retrouvée pour l’économie de la Polynésie française, et fait le point sur les deux principaux dossiers qu’il a été amené à traiter lors de sa récente mission à Paris : un point d’étape sur le dossier du nucléaire et la réforme en cours du statut d’autonomie de la Polynésie française.

Communiqué du gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :