dim. Déc 15th, 2019

Au moins 40% des cancers pourraient être évités si…

Arrêter de fumer, boire moins, manger mieux… Autant de bonnes habitudes qui permettent de limiter les risques de cancer. Pourtant, selon l’Institut national du cancer (INCa), un tiers des Français pensent qu’il n’y a rien a faire pour éviter la maladie.

Non, “nous ne sommes pas impuissants face aux cancers” ! Au moins 40% des cancers pourraient être évités mais pour cela, il faut changer certains de nos comportements. L’Institut national du cancer (INCa) lance une grande campagne de prévention pour “combattre les idées reçues” sur le cancer, mieux cerner les risques et adopter les bonnes habitudes pour se préserver de la maladie.

Thierry Breton, directeur général de l’Institut national du cancer (INCa), était l’invité du Magazine de la santé ce mardi 5 mars.

Si la majorité de la population a bien compris le lien entre tabac et cancer, un tiers de la population de 15 à 75 ans fume encore au moins occasionnellement avec des effets dramatiques. Chaque année en France, 68.000 nouveaux cas de cancer sont dus au tabac, ce qui entraîne 45.000 décès chez les adultes de plus de 30 ans. Pourquoi le message ne passe pas ?

Thierry Breton, directeur général de l’Institut national du cancer (INCa) : “Il y a des habitudes qui sont très installées. On est face à des populations et des personnes qui doutent un peu parfois. Il y a un côté un peu fataliste dans la lecture du cancer. On a l’impression qu’on ne peut pas lutter contre le cancer. Et ce que nous voulons faire passer comme message à la population, c’est que non, nous ne sommes pas impuissants et si nous nous mobilisons tous, nous pouvons éviter 150.000 nouveaux cas de cancer par an, ce qui est (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :