mar. Avr 23rd, 2019

Plus de 360 millions de Fcfp pour reconstruire l’école élémentaire de Pueu

À l’invitation d’Anthony Jamet, maire de Taiarapu-Est, le haut-commissaire de la République en Polynésie française, René Bidal, a participé ce vendredi matin aux côtés du président de la Polynésie française, Edouard Fritch, à l’inauguration de l’école primaire Hélène Auffray de Pueu.

Le représentant de l’Etat a rappelé cette phrase de Victor Hugo « ouvrir une école c’est fermer une prison » comme pour rappeler combien l’école et l’éducation conditionnent l’insertion sociale des enfants devenus adultes.

Édifiée dans les années 1970 et devenue vétuste, l’école a été reconstruite sur le même site pour offrir aux élèves, aux enseignants et aux différents intervenants en milieu scolaire des conditions de travail adaptées, répondant notamment aux dernières normes de sécurité.

D’une surface d’environ 1400 m², l’école comprend désormais une dizaine de classes élémentaires, une bibliothèque, une infirmerie, un réfectoire, une cuisine et des espaces administratifs nécessaires au bon fonctionnement de cet établissement.

La commune a été accompagnée pour la phase d’études et de travaux par la direction de l’ingénierie publique du haut-commissariat.

Cette reconstruction, d’un montant total de 368 271 222 F CFP a été financée à parts égales par l’État et le Pays (167 220 156 F CFP, soit 45,41 % chacun) au titre du Contrat de Projets et par la commune à hauteur de 33 830 910 F CFP (9,18 %).

Ce nouvel investissement s’inscrit dans le cadre de la politique générale d’amélioration des conditions de scolarité des jeunes Polynésiens et traduit l’appui de l’État et du Pays aux communes dans la réalisation de leurs projets structurants. Cette convergence de vue État/Pays fait de la modernisation des infrastructures scolaires une priorité budgétaire, comme en témoignent également les nombreux projets recensés dans la programmation du Fonds Intercommunal de Péréquation en 2019.

Communiqué Etat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :