mer. Mar 20th, 2019

96 jeunes diplômés admis pour un an dans le Corps des volontaires au développement

La ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, a présidé jeudi matin, la première commission d’examen, au titre de l’année 2019, des dossiers de candidature au dispositif CVD (Corps des volontaires au développement de la Polynésie française). 

Le dispositif « Corps de volontaires au développement » a pour objectif principal de favoriser l’adaptation à l’emploi et l’insertion professionnelle des futurs jeunes cadres polynésiens âgés de moins de 30 ans, sans emploi et détenteurs d’un diplôme de deux ou trois années d’études après le baccalauréat, dans des secteurs d’activités publics ou privés.

Pris en charge par le budget de la Polynésie française, ce dispositif ouvre droit pour chaque bénéficiaire, à l’exclusion de toute autre rémunération, à une indemnité mensuelle brute d’un montant de 170 000 Fcfp. 

La commission composée des ministères du Travail et de l’Économie, d’un représentant à l’Assemblée de la Polynésie française, du chef de service du SEFI, d’un représentant de chacune des deux organisations patronales et d’un représentant de chacune des deux organisations syndicales les plus représentatives, a étudié une centaine de demandes nouvelles ainsi qu’une dizaine de demandes de réexamen.

Au terme de cette réunion, ce sont 96 jeunes diplômés qui vont intégrer, dès le mois de mai, et pour une période de douze mois, soit une entreprise, une administration ou une commune, afin de parfaire leur expérience professionnelle, étape importante dans leur parcours d’insertion.

Communiqué du gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :