mar. Avr 23rd, 2019

Bateaux chinois dans le port de Papeete: au royaume des fakenews…

Depuis quelques jours maintenant, les internautes polynésiens se déchaînent sur les réseaux sociaux pour dénoncer la présence de bateaux chinois dans le port de Papeete…Qu’en est-il au juste ?

Les détracteurs soutiennent en effet que ces armements asiatiques pillent nos ressources halieutiques, au vu et au su du gouvernement qui ne fait rien!

Selon nos information, cette information n’a aucun fondement, tant elle émanerait à l’origine d’une personne mal intentionnée qui, voilà quelques mois maintenant, a eu maille à partir avec le consulat chinois. A l’évidence, cette “fakenews” s’est répandue à vitesse grand V au point de susciter nombre de commentaires hostiles contre les pouvoirs publics.

En réalité, les navires en question ne font que décharger leurs poissons pêchées en dehors de la Zone économique exclusive (ZEE) de la Polynésie française – étroitement surveillée par la Marine nationale – avant réexpédition à l’international pour être transformées en boite de conserve. Au passage, ils se réapprovisionnent en produits divers et variés (carburant, alimentation etc), sans parler des droits d’amarrage perçus par le Port.

Précisons encore que depuis la fin des accords de pêche avec la Corée du sud, le Pays entend garder sa pleine souveraineté sur cette richesse marine, raison pour laquelle il n’a de cesse d’encourager les investissements productifs dans ce secteur.

Photo: facebook

 

1 thought on “Bateaux chinois dans le port de Papeete: au royaume des fakenews…

  1. Les bateaux chinois pillent sans vergogne l’océan et la ressource halieutique avec des techniques industrielles que personne n’utilise , en ne respectant aucun accord international si il y en a , bien sur en dehors de la zone dite ZEE , mais à l’est et donc au vent de la Polynésie Française ; les quelques 20 bateaux chinois du port ne sont qu’un infime échantillon des milliers – des milliers – de bateaux portant ce pavillon pêchant entre les Galapagos et les Marquises ; l’Etat Français et le territoire de la Polynésie n’ont bien sur aucun pouvoir pour empêcher ce pillage ; en auraient ils le pouvoir que la prudence diplomatique viendrait freiner cette volonté si elle existait … Ce qui serait à la portée des autorités locales : des inspections rigoureuses de ces navires quant à la sécurité et au respect des règles sanitaires , de celles sur l’environnement et de toute la règlementation maritime ; je pense que bien peu d’entre eux seraient conformes laissant la possibilité au Port de Papeete de refuser leur accès , ou mieux de leur interdire leur départ …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :