dim. Sep 22nd, 2019

Que de potentialités à développer dans la quatrième île touristique du fenua!

Accompagnée du maire de la commune de Taputapuatea, Thomas Moutame, et de la Tavana Hau des îles Sous le Vent, Herenui Thunot, la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a visité, lundi, des sites touristiques en cours ou en projet d’aménagement. 

La réalisation du jardin botanique de Faaroa est, ainsi, actuellement bien avancée. Le site devrait être livré avant la fin de l’année, malgré les intempéries de ces derniers mois qui ont perturbé l’avancement des travaux. Il s’agira d’un nouveau point d’arrêt proposé aux visiteurs qui pourront y accéder soit par la rivière, soit par voie terrestre. Le service du tourisme procèdera également cette année à l’aménagement du Belvédère de Faaroa. Ce projet a été imaginé, l’année dernière, par la classe patrimoine du collège de Faaroa. Il comprendra une table d’orientation, des espaces de repos et aire de pique-nique et ce sera le point de départ et d’arrivée de différents sentiers de randonnées permettant de visiter la vallée de Faaroa. 

La ministre du Tourisme s’est ensuite entretenue à Avera avec Teiva Raffin, sur le site qui accueillera le projet hôtelier 5 étoiles. Cette rencontre a été l’occasion de faire le point sur l’avancée du projet dont le démarrage du chantier est espéré par le porteur de projet au dernier trimestre 2019, le permis de construire étant en cours d’instruction.

Enfin, sur le site du marae de Taputapuatea, Nicole Bouteau s’est entretenue avec la représentante du service de la Culture sur la gestion du site et sur les aménagements réalisés. Un sentier aménagé permettra au public d’accéder, prochainement, à des plateformes qui surplombent le marae. Une randonnée d’une heure permet d’accéder à des points de vue, à différentes hauteurs, et de surplomber l’ensemble du domaine inscrit au Patrimoine mondial à l’Unesco.

Dans l’après-midi, la ministre, Sylviane Terooatea, maire d’Uturoa, et Maïlee Faugerat, présidente de Tahiti Tourisme, se sont rendues au Lycée Professionnel Protestant Tuteao A Vaiho, afin de faire un point avec le directeur d’établissement, Gérald Lachaux, sur les filières du baccalauréat professionnel dédiées à la cuisine et à la restauration. La nécessité de conjuguer et d’encourager la complémentarité et l’évolution des formations initiales dédiées au tourisme sur l’archipel, de soutenir également les échanges tant avec le secteur privé local qu’avec des établissements internationaux, a été souligné pendant cette rencontre. Le savoir-faire des élèves a été mis en valeur par le corps enseignant du Lycée, à cette occasion.

Une rencontre avec les responsables de Uturoa Centre Ville, de la CCISM, de la commune de Uturoa, et une visite de la gare maritime d’Uturoa, aura également permis d’évoquer les projets, les attentes et le travail d’animation, d’accueil et d’informations réalisés dans la commune, au bénéfice de l’ensemble de l’île.

Enfin, pour conclure cette journée, les acteurs du tourisme de Raiatea ont été conviés à une réunion avec les maires et la ministre, à la mairie d’Uturoa. Des professionnels de Tahaa ont également fait le déplacement pour l’occasion. Près d’une centaine d’entre eux ont répondu présents et, après une présentation à la fois de l’évolution touristique de la Polynésie française et de Raiatea, ainsi qu’un état des lieux du déploiement de la Stratégie de développement du tourisme, les échanges ont duré près de deux heures. Les chiffres de fréquentation de ces quatre dernières années positionnent Raiatea comme la quatrième île touristique en Polynésie française, après Tahiti, Bora Bora et Moorea. La question du tourisme de l’île est cruciale pour le maintien des populations sur l’île, pour l’augmentation des opportunités d’emplois et l’ensemble des activités économiques.

Source: Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :