mar. Avr 23rd, 2019

Risque élevé d’une épidémie de dengue “type 2”

Un deuxième cas de dengue, type 2, vient d’être recensé dans l’un des quartiers de Papeete.

Branle-bas de combat à la direction de santé!

Après un premier cas déclaré à Mahina, courant février 2019, l’annonce a de quoi sérieusement inquiéter. Et pour cause, il s’agirait cette fois-ci d’un cas “autochtone”, c’est à dire infecté par un moustique présent en Polynésie française.

Il n’en faut pas davantage pour redouter une épidémie de grande ampleur dans les semaines et mois à venir car ce virus n’a pas circulé dans nos îles depuis les années 2000. En clair, toutes les personnes nées après le passage au nouveau millénaire, ne sont pas immunisées et sont donc susceptibles de tomber malades.

Dans ce contexte, les autorités sanitaires ont programmé une campagne de pulvérisations dans la zone identifiée, à savoir: celle de Patutoa (voir photo ci-jointe), les vendredi 22 et lundi 25 mars prochains.

Une forte fièvre (38 degrés), une grande fatigue ainsi que des douleurs articulaires appellent à la plus grande vigilance et nécessitent une consultation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :