mer. Avr 24th, 2019

Les trois lauréats du premier concours d’éloquence organisé à l’Université

La première édition du concours d’éloquence de l’Université de la Polynésie française a été remportée par Leialoha Heuea, Makiroto Teharuru et Théa Marquand qui se rendront en avril prochain en Nouvelle-Calédonie pour y représenter l’UPF aux « Rencontres d’Éloquence du Pacifique ».

Tout au long de cette soirée du 28 mars, les 14 étudiants participants se sont livrés à de courtes joutes oratoires face à un jury et ont développé leur argumentation à tour de rôle pendant 4 à 5 minutes.

Pourquoi un concours d’éloquence ?

Les étudiants éprouvant des difficultés à s’exprimer oralement sont souvent pénalisés par ce manque d’aisance. Plus spécifiquement, la prise de parole en public est une obligation dans de nombreux métiers auxquels aspirent les jeunes diplômés.

Face à ces constats, l’Université de la Polynésie Française s’est engagée pour soutenir les étudiants en organisant la première édition du concours d’éloquence.

Cet évènement a pour objectif d’aider les étudiants à surpasser les difficultés souvent rencontrées lors d’une prise de parole en public. Dans ce cadre, l’UPF a mis en place, de septembre 2018 à mars 2019, des ateliers animés par des professionnels de l’expression (conte, théâtre, slam, expression corporelle, gestion des émotions) afin de promouvoir les qualités d’expression des étudiants et de préparer ceux qui le souhaitent au concours.

LES TROIS LAUREATS :

HEUEA Leialoha, 1ère année de Master en Droit privé. Thème : “La liberté”

TEHARURU Makiroto, 3e année de Licence Droit. Thème : “Qu’allons-nous faire ?”

MARQUAND Thea, Cycle Universitaire de Préparation aux Grandes Ecoles Scientifiques. Thème : “Le fanatique”

Crédits : Communication UPF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :