mar. Sep 17th, 2019

Pilotage du Tourisme: regards sur 2018 et perspectives 2019

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a réuni, mercredi après-midi, l’ensemble des acteurs du secteur touristique, composant l’observatoire du tourisme.


L’observatoire du tourisme est l’espace d’échanges et de concertation et l’outil de co-pilotage de la stratégie de développement touristique de la Polynésie française 2015-2020. Collégial, il a pour missions de fournir les éléments de suivi et de pilotage de la stratégie et d’éclairer les opérateurs sur l’information touristique, les résultats d’études stratégiques et l’évolution des indicateurs statistiques.

A l’occasion de cette première rencontre de l’année, l’Institut de la statistique (ISPF) a présenté les principaux résultats de l’industrie touristique pour 2018. En premier lieu, un point a été effectué sur les statistiques touristiques dans le monde, où la fréquentation au niveau mondial a augmenté de 6%, soit le plus haut taux relevé depuis 2010, témoignant d’un contexte dynamique et favorable.

En 2018, avec le renforcement de la desserte aérienne, la Polynésie a accueilli, 263 556 visiteurs, représentant une hausse de +3,6%. La fréquentation touristique annuelle est en hausse de +8,7%, soit 216 268 touristes, dont 172 637 (+4,4%) ayant séjourné en hébergement terrestre et 43 631 (+29,7%) en croisière intra-polynésienne et en plaisance.

Les deux principaux marchés touristiques pour la Polynésie sont les États-Unis et la France qui, à eux seuls, représentent 58% des effectifs. Le nombre de nuitées déclarées par la clientèle en hébergement terrestre marchand, principalement en petite hôtellerie et en meublés du tourisme, progresse de +8,9% en un an (+150 000 nuitées).

Le taux de remplissage des hôtels internationaux progresse particulièrement sur Moorea, qui connaît la plus forte progression (+3,7% en un an) et dans les îles Sous-le-Vent (hors Bora Bora). Le meilleur taux de remplissage concerne les hôtels de Tahiti qui s’élèvent à 73,6%. Cette progression de l’activité touristique a contribué à la hausse de +3,5% des emplois touristiques sur un an et de +8,1% sur 2 ans, représentant près de 900 emplois supplémentaires, dans un contexte de reprise.

Tahiti Tourisme a effectué un point sur son plan d’actions 2019 et l’ensemble du déploiement des actions marketing menées à l’international pour promouvoir Tahiti Et Ses Îles. L’un des points importants développés au cours de l’observatoire portait sur la situation des marchés asiatiques et plus particulièrement celui du Japon. Afin de contenir la diminution de la fréquentation sur le marché japonais, il a été décidé d’augmenter les moyens et d’établir un plan d’actions spécifique. Ces efforts sont également soutenus par les partenaires locaux (hôteliers, Air Tahiti Nui, Air Tahiti et les agences réceptives).

Parmi les actions marketing menées, on notera le lancement de la campagne « Pick your Paradise », qui à travers une série de trente-six vidéos, sur la culture, les activités touristiques et familiales, guideront les internautes dans une série d’activités illustrant la diversité des expériences proposées par notre destination, ainsi que la campagne internationale « Stay at a Tahitian Guesthouse », lancée en 2018 sur les marchés anglo-saxons afin de promouvoir les pensions de familles. L’organisation d’ateliers, de séminaires pour la formation de vente de la destination auprès des agences de voyages, et la présence sur plus de vingt-cinq salons B2B et plus de cinquante salons « grand public », font également partie du plan d’actions 2019. De plus, la sensibilisation au tourisme sur le marché local se poursuivra par les campagnes médias dédiées, ainsi que des événements locaux.

Le service du tourisme et le ministère du Tourisme ont ensuite évoqué l’évolution du réceptif terrestre en Polynésie de 1998 à 2018. Enfin, il a été rappelé que le programme d’appui au secteur touristique est soutenu par le 11ème FED (Fonds européen de développement) depuis février 2018. Cet appui budgétaire, d’un montant de 3,6 milliards Fcfp, va être décaissé en quatre tranches sur trois ans.

A ce jour, on estime que plus de 69% des actions de la stratégie de développement touristique 2015-2020 a été initié ou réalisé, depuis 2016, ce qui représente 92 actions et 139 sous-actions distinctes mises en œuvre par différents services ou ministères, collectivités ou établissements, avec le soutien des acteurs privés. Ces démarches sont directement liées à la réalisation des objectifs de fréquentation touristique et de développement économique de la Polynésie française.

Communiqué du gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :