jeu. Nov 14th, 2019

Inauguration de la nouvelle école de Maupiti

A l’invitation de M. Woullingson Raufauore, tavana de Maupiti, la nouvelle école de l’île a été inaugurée vendredi en présence de Raymond Yeddou, chef des subdivisions des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, représentant le Haut-commissaire de la République, et de Christelle Lehartel, ministre de l’éducation, de la jeunesse et des sports.

Édifiée sur un terrain de 3 357 m², l’école se substitue au bâtiment d’origine créé en 1946, devenu au fil du temps peu fonctionnel et exigu. Aujourd’hui, il permet d’accueillir 170 élèves.

Cette inauguration symbolise l’achèvement d’un projet légitimement très attendu par la population, les enseignants, les parents et les élèves.

Le représentant de l’État s’est félicité de la mise en service de cette école qui offre désormais des conditions de travail plus modernes avec sept classes, un préau, un bloc sanitaire et des locaux administratifs pour assurer le bon fonctionnement de l’établissement. Il a rappelé que ce projet est le fruit d’une mobilisation municipale et d’un patient travail d’ingénierie qui a notamment pris en compte les prescriptions d’un projet de plan de prévision des risques avec une zone inconstructible en bord de mer nécessitant de rehausser les planchers. La construction sur pilotis a ainsi été réalisée selon les dernières normes de sécurité en vigueur.

Le financement de cette opération s’élève à 136 600 000 F CFP, dont 129 770 000 F CFP au titre du Fonds Intercommunal de Péréquation et complétés par un autofinancement communal. Les services du haut-commissariat, à travers la Direction de l’ingénierie publique, ont assuré dès juillet 2015 la conduite technique de cette opération dans les phases études et travaux.

L’administrateur s’est réjoui de cet engagement conjoint de l’État et du Pays pour moderniser les infrastructures scolaires, comme en témoignent les nombreuses réalisations et projets scolaires recensés dans la programmation du Fonds Intercommunal de Péréquation en 2019. Il a souhaité également rendre hommage aux enseignants qui œuvrent quotidiennement pour que chaque élève, où qu’il soit dans les archipels éloignés, ait droit aux mêmes chances de réussite, faisant de l’école un lieu sans égal qui concourt à la transmission de la connaissance et du respect de l’autre.

Source: Etat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :