sam. Août 17th, 2019

Passage en revue des chantiers financés par le Pays à Moorea

Une délégation gouvernementale conduite par le président Edouard Fritch, s’est rendue à Moorea, vendredi après-midi, pour une visite des chantiers menés par le Pays dans cette île.

Le maire de Moorea, Evans Haumani, et le maire délégué de Teavaro, Ronald Teariki, étaient présents au quai de Vaiare pour accueillir l’ensemble de la délégation. Les visites ont aussitôt débuté, avec un arrêt sur la parcelle domaniale située au fond de la baie de Paopao. Le ministre de l’économie verte, en charge des affaires foncières, Tearii Alpha, a présenté l’ensemble des parcelles domaniales situées dans la baie de Paopao afin de visualiser un possible aménagement permettant embellissement du littoral de la baie de Cook. Deux fervents défenseurs de la culture, monsieur et madame Rurua, se sont joints à cette discussion afin d’apporter un éclairage culturel pour ce site sur lequel se trouve un marae en bord de mer.

La délégation s’est ensuite dirigée vers le site du marae Pererau, situé sur les hauteurs, dans la zone de Pihaaena. Ce site est en quelque sorte « gardienné » par M. Rurua qui a déjà fait construire un immense fare potee, financé par le Pays, la commune et le CUCS, à proximité de ce site. Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, qui connaît bien ce site, consacrera des crédits en 2019 pour rénover ce marae d’une type très particulier, qui mérite d’être préservé. Ainsi, à terme, ce site culturel aménagé et équivalent à celui du Fare Hape, pourra servir d’espace culturel à la fois pour les Polynésiens et les visiteurs.

La délégation a continué ses visites en se rendant sur le site de la plage publique de Tahiamanu, située à l’entrée de la baie d’Opunohu. Cette plage est l’un des espaces publics les plus fréquentés de Moorea. Les berges de cette plage subissent une érosion naturelle, et la plage a ainsi perdu près de 10 mètres de largeur. Après des études et une concertation très large avec la population locale, des travaux d’un montant de 80 millions Fcfp seront engagés pour réensabler cette plage et ce en respectant les normes environnementales.

Le président et les ministres ont ensuite visité le chantier du Fare Natura, construit à l’entrée de la vallée d’Opunohu, à proximité du Criobe. Cette maison de 800 m2, consacrée à la nature, sera une sorte de musée avec un but pédagogique. Elle se focalisera notamment sur les corails, la faune marine, et la biologie de la vallée. Ce projet, piloté par le Criobe, est financé dans le cadre du Contrat de projets, à parts égales, entre le Pays et l’Etat. Le projet architectural est innovant et s’inspire à la fois du palmier du voyageur et du coquillage.

En fin de journée, la délégation s’est rendue à Haapiti pour constater les avancées des travaux de bitumage de la route principale de Moorea. La rénovation de la portion de Haapiti a été récemment achevée, avec ses pistes cyclables. Le financement, pour l’ensemble des travaux routiers de Moorea, a été de plus de 4,4 milliards Fcfp. Le Pays lancera également des travaux de rénovation des éclairages publics existants et situés dans les zones habitées de Moorea, notamment à Haapiti, Temae, Maharepa, Paopao.

Communiqué du gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :