sam. Juil 20th, 2019

Roxana Maracineanu veut avoir un oeil sur le MMA

Le MMA est peut-être en passe d’être réglementé en France.

Les compétitions de cette discipline de combat, qui regroupe plusieurs arts martiaux et sports de combats, pourraient être autorisées. C’est en tout cas le souhait de la ministre des sports Roxana Maracineanu.

La France est l’un des derniers pays où la compétition de MMA est interdite, avec la Norvège et la Thaïlande. Depuis de nombreuses années, le débat autour de l’autorisation des compétitions de cette discipline fait débat. L’ancien secrétaire d’Etat aux Sports Thierry Braillard avait pris, fin octobre 2016, un arrêté interdisant clairement toute compétition.

C’est quoi le MMA ?

Le MMA est un sport de combat qui associe plusieurs disciplines, comme la boxe thaï ou le judo. Sa particularité ? Il est pratiqué dans une arène grillagée en forme d’octogone et autorise les coups de pieds, de poing et les prises au sol. Il est qualifié de “violent” par ses détracteurs car il est possible de continuer à frapper lorsque l’adversaire est au sol.

Combien de gens pratiquent ce sport ?

Par manque de statistiques officielles, le nombre d’adeptes est estimé entre “30 et 50 000 participants” selon Fernand Lopez, fondateur de la MMA Factory, un centre parisien où l’on pratique ce sport de combat. Il n’existe pas de fédération agréée et donc pas de décomptes précis concernant ce sport.

A quoi cela servirait-il de le réglementer ?

Pouvoir contrôler ce qu’il se passe dans les salles de combat. C’est la principale justification de la ministre à ce jour. “On a aussi envie de réglementer pour avoir un œil sur cette discipline”, a-t-elle déclaré, évoquant le “danger” des “éducateurs sans diplôme” ou de la “radicalisation” religieuse dans certaines salles d’entraînement. 

Du côté des professionnels, la réglementation pose effectivement la question autour de la formation des professeurs. “Aujourd’hui, tout le monde peut se déclarer entraîneur de MMA et comme c’est un sport où l’on peut parier de l’argent, il peut y avoir des dérives”, explique à franceinfo Fernand Lopez.

“Encadrer un sport lui donne aussi de la reconnaissance, notamment au niveau des compétitions pour les sportifs de haut niveau”, ajoute Fernand Lopez. Réglementer le MMA permettrait en effet de pouvoir organiser des compétitions au niveau national et international et donc de donner un rayonnement à la discipline.

Comment cela pourrait-il se faire ?

En France, il n’existe pour l’instant qu’un seul organisme officiel, la commission Française de MMA. Elle est présidée par Bertrand Amoussou, ancien champion d’Europe de judo (par équipe) et champion du monde de jujitsu. Concrètement, cette commission pourrait être mise sous tutelle d’une fédération de sport comme la lutte ou la boxe. “On a lancé un appel à manifestation d’intérêt où les fédérations vont se proposer”, a déclaré la ministre.

“On attend de savoir qui se propose officiellement. La fédération de lutte se rapproche le plus de ce que nous faisons techniquement”, explique Bertrand Amoussou. Un championnat de France de France en 2020 ? “Il faudra voir quels financements et quel encadrement la fédération qui acceptera de nous prendre en tutelle nous donnera“, ajoute Bertrand Amoussou.

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :