mar. Sep 17th, 2019

56 escales de paquebots programmées cette année à Fakarava

Arrivés la veille au soir à Fakarava, le président Edouard Fritch et une délégation gouvernementale ont inauguré, samedi matin, la nouvelle infirmerie de l’île, construite à proximité de la mairie.

La cérémonie s’est déroulée en présence du maire de Fakarava, Tuhoe Tekurio.

La nouvelle infirmerie est équipée de trois postes de soins. Elle peut être utilisée également pour des soins dentaires. Le président est d’ailleurs disposé à examiner la possibilité de passages plus fréquents de dentistes depuis Papeete.

Après l’inauguration de l’infirmerie, le président et le maire ont inauguré le centre artisanal construit par le Pays et situé sur le quai de Rotoava. Ce centre baptisé « Vahine Maragai » regroupe les femmes de l’île qui travaillent dans l’artisanat, essentiellement avec des coquillages et de la nacre.

Après ces deux inaugurations, le maire a souhaité montrer au président et à la ministre du Tourisme l’ensemble des aménagements souhaités aux alentours du quai de Rotoava afin d’améliorer l’accueil des touristes, et en particulier des croisiéristes de plus en plus nombreux à faire escale à Fakarava. A cet égard, la ministre a souligné qu’il y aurait cinquante-six escales de paquebots, cette année, à Fakarava.

Cette importante fréquentation rend souhaitable l’installation de nouveaux espaces d’accueil et de baignade adaptés pour ces touristes. Le comité du tourisme de l’île et la commune ont formulé des demandes en ce sens. Plusieurs équipements, un fare potee et des sanitaires notamment, sont envisagés. Le bord du quai est outre mis à rude épreuve lors des épisodes de forte houle. Un bétonnage du rebord est nécessaire ainsi qu’un aménagement de certaines parties du quai, qui est actuellement revêtu de soupe de corail.

Le président a en tous cas constaté que l’atoll de Fakarava est désormais dans une phase dynamique très significative sur le plan économique. L’arrivée du câble Natitua a également permis de nouvelles perspectives dans un certain nombre de domaines, afin de dépasser les problématiques liées aux distances, qui pouvaient être un handicap pour ce grand atoll de l’archipel des Tuamotu.

Source: Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :