dim. Août 25th, 2019

Chirurgie esthétique: certains en abusent à leurs risques…

On oublie à quoi ressemble son visage” affirme Greg à la BBC.

Le jeune homme, devenu accro aux injections dans les lèvres et sous la peau, raconte s’être administré de l’acide hyaluronique lui-même pendant trois ans. “Un jour, quand je me suis réveillé, mes lèvres n’étaient plus de la même taille. L’une était bien plus grosse que l’autre. J’avais des cloques. Cela faisait atrocement mal. J’avais honte de demander de l’aide” se souvient-il.

Gonflements, infections et kystes

Son cas est loin d’être isolé. Devant la recrudescence de ce type de cas en Grande-Bretagne, les autorités sanitaires ont décidé de lancer une campagne de sensibilisation. Celle-ci doit débuter dans les jours à venir. Le but : informer le public des risques liés à ce type d’injections quand elles sont faites à la va-vite.

En Grande-Bretagne, ces traitements ne sont pas régulés comme des médicaments. En auto-administration, ils peuvent pourtant entraîner des gonflements et des infections, et, dans de rares cas, des kystes se forment sous la peau et une intervention chirurgicale est nécessaire. Ces injections, utilisées pour combler les rides et bomber les pommettes, ne cessent pourtant de gagner en popularité.

D’après Nora Nugent, membre du bureau de l’Association des chirurgiens esthétiques britanniques, de plus en plus de gens ont recours à la médecine esthétique, mais les patients ne sont pas mieux (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :