mer. Mai 22nd, 2019

Seulement 1585 postes pourvus sur 3394 offerts par le SEFI en 2018

L’Institut de la statistique (ISPf) dresse le bilan des besoins en main d’oeuvre, tous secteurs, en Polynésie française au cours de l’année 2018.

Le nombre de postes offerts aux candidats à l’emploi s’est établi à 3 394, en progression de 3% par rapport à 2017. Mais un peu moins de la moitié (1 585) ont trouvé preneurs; ce chiffre est en recul de 30% d’une année sur l’autre. Sans raison apparente!

Sur les 3 394 postes à pourvoir, près de 80% d’entre-eux émanaient du secteur Tertiaire: 601 dans l’Hébergement-Restauration, 607 dans les activités de services administratifs et de soutien et 404 dans l’administration publique. A noter, dans le même temps, un regain d’embauches dans le Primaire, l’Industrie et la Construction.

L’ISPF précise également que les deux tiers des postes offerts correspondaient à des créations de postes, quand bien même, dans six cas sur dix, il s’agissait de CDD.

Autre enseignement à retenir: les personnes sans diplôme et celles titulaires d’un bac +2 semblent les deux profils les plus recherchés par les employeurs. L’ISPF souligne que le nombre d’offres s’adressant aux sans diplôme avait bondi de 50% l’an dernier.

Source: ISPf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :