mer. Mai 22nd, 2019

Symbole d’une nation arc-en-ciel

“On a vraiment beaucoup de chance de vivre à notre époque”, sourit Mpho Mojapelo, un entrepreneur sud-africain noir de 35 ans marié à Cheryl, une compatriote blanche de 31 ans.

Sous l’apartheid, “on aurait dû se cacher, vivre séparément ou même quitter le pays pour être ensemble”, explique-t-il à l’AFP. Uni depuis 2015 après un double mariage dans leurs familles respectives, le couple symbolise la nation arc-en-ciel (Rainbow Nation en anglais) rêvée par Nelson Mandela, premier président noir d’Afrique du Sud (1994-1999).

Aucune statistique officielle actuelle n’est disponible sur le nombre de couples multiraciaux sud-africains. En 2010, rapporte une enquête du journal canadien La Presse, “seulement 4% des mariages célébrés” dans le pays étaient mixtes. Quoi qu’il en soit, Mpho et Cheryl font encore figure d’exception un quart de siècle après la fin du régime de l’apartheid.

“Noirs et Blancs se fréquentent encore peu. On se fait facilement remarquer” quand on est ensemble, regrette Mpho. On suscite avant tout de la “fascination”, complète Chery. “Les gens sont intrigués.” Parfois aussi, “des personnes réagissent comme si elles vivaient toujours dans une bulle”, enchaîne Mpho. Comme dans ce restaurant de la province du Limpopo (nord), quand un couple de personnes âgées blanches a lâché à leur passage : “Aaah, dégoûtant !” Vingt-cinq ans (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :