mar. Déc 10th, 2019

Crise sociale: quelques-unes des annonces d’Emmanuel Macron

Le chef de l’Etat a dévoilé un certain de nombre de mesures en réponse au grand débat national.

Alors, pari réussi ? Emmanuel Macron a officiellement dévoilé ce jeudi après-midi à l’Elysée toute une série de mesures censées répondre à la crise sociale dont la colère des Gilets jaunes se fait l’écho depuis cinq mois.

Avec un message clair : « Les fondamentaux des deux premières années doivent être préservés, poursuivis et intensifiées ».

Pouvoir d’achat, crise démocratique, transition écologique… Voici ce qu’il faut retenir, point par point, de cette conférence de presse extrêmement attendue. Avec quelques nouveautés et simples éclaircissements sur les annonces déjà ébruitées.

Baisse des impôts pour la classe moyenne. Pour financer cette réduction « significative » de l’impôt sur le revenu qu’il situe autour de cinq milliards d’euros, Emmanuel Macron a évoqué la suppression de certaines niches fiscales, la réduction des dépenses publiques… et « la nécessité de travailler davantage ». Le président de la République a précisé qu’il n’était pas favorable à l’option de supprimer un jour férié supplémentaire. Il envisage plutôt d’allonger la durée de cotisations sans toucher à l’âge de légal départ à la retraite.

La valorisation des retraites de moins de 2000 euros. En 2020, les retraités gagnant moins de 2000 euros par mois verront leurs pensions revalorisées par rapport à l’inflation. Ceux gagnant plus subiront toujours une sous-indexation. Plus aucune pension ne sera sous-indexée en 2021.

La suppression de l’ISF évaluée en 2020. « Nous regarderons son efficacité. Si elle n’est pas efficace, nous la corrigerons », a-t-il assuré.

La reconduction de la prime exceptionnelle défiscalisée. Annoncée en décembre, elle avait été mise en oeuvre dans de nombreuses entreprises. Deux millions de 2 millions de salariés ont reçu 450 euros en moyenne.

Des mesures plus ciblées. Les mères célibataires, Emmanuel Macron en a parlé à de nombreuses reprises. Il souhaite ainsi que les (…) Lire la suite sur LeParisien.fr

Source : Yahoo actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :